Le CCM Grand prix au Festival international indien Diorama Film Bazaar

06 Jan 2021 à 12:10 Culture
Le CCM Grand prix au Festival international indien Diorama Film Bazaar

Le Centre cinématographique marocain (CCM) a remporté, lundi, le Grand prix du festival international indien Diorama film Bazaar dans la catégorie de la présentation des meilleurs lieux de tournage.

Les deuxième et troisième place de cette 2ème édition, organisée en mode virtuel, sont revenues respectivement à la Commission du film espagnol (Espagne) et Gujarat Tourism (Inde).

A cette occasion, le directeur du CCM, Sarim Fassi Fihri, a mis en exergue les atouts de la destination Maroc, en tant que lieu de tournage mondial ainsi que les grandes opportunités offertes par le Royaume en termes de production des grandes œuvres cinématographiques.

Outre les infrastructures de qualité et les paysages de tournage diversifiés dont dispose le Maroc, M. Fassi Fihri a également mis en avant l’expertise avérée des cinéastes marocains ainsi que les facilités de tournage et de production offertes dans le domaine du 7ème art.

Dans la catégorie du meilleur long-métrage international, le Grand prix a été attribué à « Mystic Shrine Maiden » réalisé par le Japonais Takeshi Sone, alors que le prix du meilleur film documentaire est revenu à « Tickets, Please » réalisé par la Française, Astrid Serafini.

S’agissant du Prix du meilleur court-métrage, il a été décerné à « Today You, Tomorrow Me » de l’Américain, Christopher Neal, alors que le long-métrage bengali-indien « Parcel », réalisé par l’Indien Indrasis Acharya s’est adjugé le prix du public.

Outre la projection d’un nombre record de 200 films représentant une soixantaine de pays, cette édition a été marquée par l’organisation de 131 tables rondes et sessions interactives impliquant des acteurs et des réalisateurs indiens et étrangers, ainsi que la participation d’une pléiade d’invités-lauréats des Oscars et des Bafta.

« Grâce à ce festival, nous aspirons à connecter les professionnels de l’industrie cinématographique, les acteurs, les vendeurs de contenus et les agences de tourisme du monde entier », a déclaré à la presse le directeur du festival, Kunal Srivastava.

Il s’agit également de présenter les concepts novateurs dans le domaine du cinéma, avec l’organisation de plusieurs sessions portant sur les méthodes de création des vidéo clips et la production et la composition de musique des films, a-t-il dit.

Cette édition, organisée du 18 décembre au 1 janvier, a été marquée par la participation de sociétés de distribution de films, de sociétés de production cinématographique, de commissions cinématographiques et des offices du tourisme représentant une vingtaine de pays.

La cérémonie des Grammy Awards reportée en raison de la pandémie du coronavirus