Décès de Giscard d’Estaing: Les Européens lui rendent hommage

03 Déc 2020 à 13:27 Monde
Décès de Giscard d’Estaing: Les Européens lui rendent hommage

Les hommages à l’ancien président français Valéry Giscard d’Estaing décédé mercredi à l’âge de 94 ans s’enchainent. L’actuel président français Emmanuel Macron compte s’adresser aux Français jeudi soir.

Plus jeune président de la Ve République lors de son élection (48 ans) en 1974, Valéry Giscard d’Estaing surnommé simplement Giscard avait dirigé la France de 1974 à 1981 pendant un septennat. Mercredi, il est décédé des suites du covid-19 dans sa maison familiale d’Authon, dans le centre de la France, selon sa famille.

Ces derniers mois l’ancien président avait été hospitalisé plusieurs fois pour des problèmes cardiaques. Réagissant au décès de l’ancien chef d’Etat, la chancelière Angela Merkel, a indiqué que l’Allemagne « perd un ami ».

« Avec Valéry Giscard d’Estaing, la France a perdu un homme d’État, l’Allemagne un ami et nous avons tous perdu un grand Européen », a regretté la chancelière allemande qui s’est dite « toujours reconnaissante » pour leurs discussions partagées.

Valéry Giscard d’Estaing était très lié à l’Allemagne, pays de sa naissance.  « Nous pleurons Valéry Giscard d’Estaing. Il a rendu d’énormes services à l’amitié franco-allemande et a eu une influence décisive sur celle-ci, également grâce à son amitié particulière avec Helmut Schmidt », chancelier (1974-1982) avec lequel il avait noué des liens étroits, a indiqué le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas sur Twitter.

« Il nous manquera en tant que grand Français et grand Européen », a ajouté le ministre des Affaires Etrangères allemand, alors que l’ancien président avait des liens étroits avec l’Allemagne, pays dont il parlait la langue.

Pour rendre hommage à ce président qui lançait avec le chancelier allemand de l’époque, le social-démocrate Helmut Schmidt le Conseil européen, le chef d’Etat français Emmanuel Macron doit s’adresser jeudi à 20H00 aux Français, a annoncé l’Elysée.

Dans un communiqué publié dans la nuit de mercredi, M. Macron saluait un chef d’Etat dont « le septennat transforma la France ».

De son côté, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, a salué « un grand Européen qui continuera de nous inspirer », tandis que le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell  a indiqué que « pendant toute sa vie il a œuvré en faveur du renforcement de la construction européenne ».

Le président du Conseil européen Charles Michel a rappelé qu’avec Helmut Schmidt, l’ancien président a concrétisé le « rêve d’une Europe plus intégrée ». « Il a créé le Conseil européen, lequel a posé les fondements de l’union monétaire, donc de l’euro », a-t-il ajouté.

Deux anciens présidents français ont également rendu hommage à VGE, notamment Nicolas Sarkozy qui a salué « un homme qui a fait honneur à la France », et François Hollande a regretté la perte d' »un homme d’État qui a fait le choix de l’ouverture au monde ».

A. Tebboune: 10 jours pour rentrer en Algérie avant de tomber dans l'inconstitutionnalité