Unesco: Le Groupe arabe salue les efforts du Roi Mohammed VI pour la défense d’Al-Qods

02 Déc 2020 à 23:58 Politique
Unesco: Le Groupe arabe salue les efforts du Roi Mohammed VI pour la défense d’Al-Qods

Le Groupe arabe de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a salué, mercredi, les efforts du Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, pour la défense de la Ville Sainte aux niveaux diplomatique et politique.

« Le Groupe arabe salue les efforts inlassables du Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, pour la défense de la Ville Sainte aux niveaux diplomatique et politique et apprécie hautement les initiatives du bras exécutif du Comité Al-Qods pour soutenir la résistance des Maqdessis, – à travers le financement et la mise en œuvre de projets économiques en leur faveur-, et pour préserver le cachet symbolique de la Ville sainte en tant que centre de coexistence et de paix entre les religions monothéistes », a indiqué le ministre égyptien de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Khalid Abdelghaffar, dans une allocution au nom du Groupe arabe à l’ouverture de la 210ème session du Conseil exécutif de l’organisation onusienne.

Le ministre a rappelé que la Palestine occupée et sa capitale Al-Qods-Acharif constituent une question centrale pour le Groupe arabe et retiennent toute son attention en raison de la persistante des violations graves dont elles font objet dans les domaines relevant de la compétence de l’Unesco.

Dans ce sens, le Groupe arabe déplore profondément que les décisions prises au sujet de la Palestine et sa capitale Al Qods-est concernant les institutions éducatives et culturelles dans les territoires arabes occupés n’ont pas encore été mises en œuvre, notamment celles en lien avec la Mosquée Al-Aqsa, la Vieille Ville, Al-Haram Al-Ibrahimi et la vieille ville d’Hébron (Al-Khalil).

Abdelghaffar a saisi l’occasion pour saluer les efforts du Roi Abdallah II de Jordanie pour la protection des lieux saints, en particulier la mosquée Al-Aqsa.

En plus de « la Priorité Afrique », l’Education et l’impact de la pandémie du Coronavirus, la question du genre, la préservation du patrimoine culturel, l’adaptation à l’évolution de l’intelligence artificielle, la science ouverte et plusieurs autres questions seront au cœur de cette session.

Sahara : La question ne sera pas abordée lors du mandat de Pretoria au CS