Rabat : Plusieurs cafés fermes pour non respect des mesures sanitaires

27 Nov 2020 à 22:32 Société
Rabat : Plusieurs cafés fermes pour non respect des mesures sanitaires

Le virus fantôme Covid-19 se propage dans le Royaume à grande vitesse. Pour remédier à cela, les autorités publiques au niveau de la capitale, Rabat, mènent une campagne intense contre les cafés et les magasins qui enfreignent les mesures préventives et sanitaires, depuis jeudi soir et ce vendredi 27 novembre. 

Ainsi, de nombreux cafés et commerces ont été contraints à la fermeture par les autorités qui ont affirmé que «leurs propriétaires enfreignaient les mesures en vigueur pour contrer la pandémie du coronavirus».

Au niveau du quartier Hassan à Rabat, des éléments des forces auxiliaires et de la sûreté nationale, dirigés par le Caid de la zone urbaine, ont procédé à la visite de nombre de cafés et de magasins commerciaux, afin d’observer les différentes mesures préventives adoptées, dont la distanciation sociale, le port de masques et la disponibilité des solutions de désinfection.

Ainsi, des sources bien informée ont indiqué à Hespress que l’intervention sur le terrain a abouti à la détection de cafés qui ne respectaient pas les mesures préventives en vigueur, notamment au niveau des quartiers Mellah et Casablanca, ce qui a conduit à leur fermeture immédiate. L’activité a été interrompue au sein de ces établissements et les clients ont été invités à quitter les lieux.

Durant cette semaine, les autorités ont intensifié leur présence dans les quartiers populaires de la capitale Rabat, afin d’inciter les gens à porter leurs masques. En revanche, les forces de l’ordre sanctionnent tous ceux qui ne portent pas de masque en les obligeant à payer une amende de 300 DHS ou en les conduisant au poste de police.

Hespress a d’ailleurs assisté à l’arrestation de citoyens qui ne portaient pas de masque ou qui le portaient incorrectement, avant leur transfert au commissariat de police conformément aux procédures en vigueur pour ce cas de figure.

Récemment, les services du ministère de l’Intérieur et ses différentes agences centrales et locales ont fait montre d’un grand sérieux et une grande fermeté pour faire face au virus fantôme et empêcher ainsi sa propagation, après la hausse des cas confirmés Covid-19 ces dernières semaines. Cette situation a incité le gouvernement à décider des mesures préventives strictes et rigoureuses pour tenter de maîtriser la courbe de la situation épidémiologique dans le Royaume.

Ainsi, des patrouilles sécuritaires ont intensifié leur présence au niveau de certains quartiers populaires de la capitale, notamment au  niveau de Takadom, Rashad et la gare routière Al-Qamra, où des agents de sécurité surveillent les mouvements des citoyens et leur engagement en faveur des mesures de protection sanitaire.

Dans la ville de Salé, la surveillance a été renforcée au niveau des magasins, cafés et restaurants des quartiers d’Al-Rahma, Cheikh Lmfadel, Tabrikt et Al-Inbiaât, tandis que les barrages de sécurité, mis en place dans le quartier populaire de Sidi Moussa, contrôlent tous les contrevenants de l’urgence sanitaire.

Coronavirus/Maroc: Casablanca affiche un bilan de 1.302 nouveaux cas en 24H