Gdim Izik: La cour de cassation confirme les peines prononcées en appel à l’encontre de 23 séparatistes

26 Nov 2020 à 16:10 Société
Gdim Izik: La cour de cassation confirme les peines prononcées en appel à l’encontre de 23 séparatistes

La Cour de cassation a confirmé, hier mercredi 25 novembre, les peines prononcées en appel à l’encontre de 23 séparatistes, et qui varient entre 2 ans de détention, et la perpétuité, pour « meurtre avec préméditation » et « complicité » à l’encontre de onze des membres des forces de l’ordre, lors du démantèlement du camp de Gdim Izik.

En effet, les mis en cause avaient été condamnés par la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Salé à des peines allant de deux ans de prison ferme à la perpétuité.

Tout en retenant la culpabilité des séparatistes lors du démantèlement en 2010, du camp de Gdim Izik, la Cour a rejeté l’ensemble des recours introduits par les accusés.

Pour rappel, en novembre 2010, 11 membres des forces de l’ordre avaient trouvé la mort dans l’opération de démantèlement du camp de Gdim Izik, monté par les séparatistes.

La violence conjugale envers les femmes engendre des charges supplémentaires selon le HCP