France/Coronavirus : Castex apporte des précision sur l’assouplissement des restrictions

26 Nov 2020 à 15:30 Monde
France/Coronavirus : Castex apporte des précision sur l’assouplissement des restrictions

Le Premier ministre  français Jean Castex a donné davantage de détails sur les mesures d’assouplissement des restrictions et met en garde contre tout relâchement dans la lutte contre l’épidémie du coronavirus.

« Il est prématuré de parler de déconfinement », a déclaré Jean Castex en affirmant la rouverture des commerces dès samedi.

« Nous ne pouvons pas baisser la garde, notre objectif est de permettre un retour par étapes à une vie plus normale, de vous permettre de passer les fêtes de fin d’année avec vos proches tout en limitant au maximum le risque de reprise épidémique », a fait valoir le chef du gouvernement lors d’une conférence de presse, deux jours après l’allocution télévisée d’Emmanuel Macron.

« Les petits commerces doivent rouvrir dès samedi avec une jauge portée à 8 m2 par client, ainsi que les cours de conduite des auto-écoles et les visites immobilières, « dans le respect du protocole sanitaire », a précisé Jean Castex.

Les offices religieux pourront également reprendre dès samedi, avec une jauge maximale de 30 personnes qui pourra évoluer « progressivement », « en fonction de la situation sanitaire ».

Les attestations de sortie, élargies à un rayon de 20 km pendant 3 heures, est maintenu jusqu’au 15 décembre. Il doit être remplacé à cette date par un couvre-feu nocturne de 21H à 7H au moins jusqu’à la fin janvier, qui sera toutefois levé lors des soirées de réveillon de Noël et du Nouvel-An.

Mais, a prévenu le Premier ministre, il sera « impératif » de « limiter » le nombre de convives, en promettant « des recommandations concrètes » avant les vacances.

Un retour à la normale, avec réouverture des restaurants et reprise des cours à la fac, est envisagé pour le 20 janvier, mais à la condition expresse que « la période des fêtes de fin d’année ne (se soit) pas traduite par un rebond de l’épidémie », a prévenu le Premier ministre, en rappelant que d’ici là, « le télétravail restera la règle et devra être le plus massif possible ».

Jean Castex a annoncé jeudi vouloir faire de 2021 « l’année de la gastronomie française » afin d’aider les restaurants, particulièrement touchés.

Burkina Faso : Roch Marc Christian Kaboré réélu président avec 57,87% des voix