Bourita: Le Maroc croit fort que la solution de la crise libyenne ne peut venir que des Libyens

24 Nov 2020 à 19:12 Politique
Bourita: Le Maroc croit fort que la solution de la crise libyenne ne peut venir que des Libyens

Le Maroc est fermement convaincu que la solution à la crise libyenne ne peut venir que des Libyens eux-mêmes, et ne ménagera aucun effort pour les aider en cela, sans ingérence aucune, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, 

S’exprimant à l’ouverture officielle de la réunion consultative de la Chambre des représentants libyenne à Tanger, le ministre a réitéré la position du Royaume de privilégier un agenda libyen à 100%, sans aucun autre intérêts que celui des frères libyens.

« Le Royaume du Maroc n’épargnera aucun effort pour mettre en place les conditions adéquates, afin de rapprocher les points de vue pour unifier la Chambre des représentants libyenne et réunir ses membres des différentes régions de la Libye soeur (…) de manière à mettre fin aux divisions internes et à relever les défis relatifs aux prochaines échéances politiques et aux aspirations du peuple libyen frère, afin de parvenir à des consensus et à une feuille de route globale et unifiée pour résoudre définitivement la crise libyenne sous l’égide des Nations Unies », a-t-il dit.

Le temps et les événements ont montré que la solution ne peut être qu’interne, conçue par et pour les fils du pays, et que toute recette préconçue ou importée ne peut en aucun cas être efficace.

Le peuple libyen et la communauté internationale, a ajouté Bourita, attendent les résultats des consultations engagées pour unifier les rangs et élargir les horizons d’une solution politique définitive à la crise libyenne, afin d’assurer la sortie de la Libye de la phase de transition vers la phase de stabilité politique, à travers l’organisation d’élections législatives et présidentielles à la date annoncée par la Mission d’appui des Nations Unies en Libye, à savoir le 24 décembre 2021, sur la base d’un processus constitutionnel convenu entre les institutions et les instances légitimes en Libye.

À l’issue de la séance d’ouverture de la réunion, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a reçu une distinction au nom des membres de la Chambre des représentants libyenne.

Pour rappel, les membres de la Chambre des représentants libyenne, sont en conclave à Tanger depuis lundi 23 novembre à la recherche d’un consensus. Ils ont fait savoir leur grande volonté de mettre fin aux sources de division au sein du Parlement, et affiché une volonté d’unifier les institutions pour préparer le pays à une transition politique qui se passe évidemment par des élections.

Le Maroc et la Mauritanie renforcent leurs relations et surmontent une "apathie diplomatique"