Assurance et réassurance : La FMSAR revient sur les mesures prises pour atténuer les effets de la pandémie

22 Nov 2020 à 17:23 Economie
Assurance et réassurance : La FMSAR revient sur les mesures prises pour atténuer les effets de la pandémie

La Fédération Marocaine des Sociétés d’Assurances et de Réassurances (FMSAR) a dévoilé un ensemble de mesures exceptionnelles mises en place par les assureurs pour soulager les effets de la crise liée à la Covid-19.

Ainsi, la fédération explique dans une note que l’ensemble de ses membres de sont « mobilisés très rapidement pour apporter leurs concours à la solidarité nationale en accompagnant leurs clients particuliers et entreprises par un certain nombre de mesures visant à atténuer l’impact de la pandémie et faciliter leur quotidien ». 

Aussi, elle rappelle que ses membres ont participé à l’effort national par une contribution substantielle par des versements directs et indirects dans le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus.

En parallèle, la FMSAR précise que ses membres ont mis en place certaines mesures visant à soulager le quotidien des assurés durant la période de confinement leur évitant notamment de multiplier les déplacements en agence pour renouveler leurs polices d’assurance automobile.

À titre d’exemple, la fédération évoque la prolongation automatique des contrats d’assurance automobile arrivés à terme à compter du 20 mars 2020, soulignant que ce dispositif a été renforcé par l’octroi d’un rabais de 30% de la portion de prime RC automobile et garanties annexes couvrant les deux mois de confinement représentant une enveloppe globale de plus de 500 millions de dirhams.

Par ailleurs, la FMSAR précise que certaines couvertures d’assurance ont fait l’objet d’extensions exceptionnelles de couvertures au regard de l’état d’urgence sanitaire, notant que ce fut « particulièrement le cas des contrats d’assistance voyage international qui ont fait lieu d’une prorogation permettant de prendre en charge les frais d’inhumation des marocains décédés à l’étranger même lorsque le contrat prévoit une exclusion des pandémies ».

Cette levée d’exclusion des pandémies a été également décidée par l’ensemble des membres de la fédération, précise la note, pour les contrats d’assurance santé de sorte à ce que les assurés puissent être pris en charge pour les frais pharmaceutiques et hospitaliers liés au Covid-19. La prise en charge s’étend également aux frais liés aux tests de dépistage lorsqu’ils sont prescrits médicalement à l’exclusion des tests préventifs, indique la même source.

Par ailleurs, les entreprises d’assurances ont apporté des aménagements au cas par cas pour certains contrats prenant en considération la situation économique de l’entreprise au regard de l’impact de l’état d’urgence sanitaire sur son activité, explique la FMSAR, soulignant que les mesures vont de la prolongation des délais d’encaissement jusqu’à la révision à la baisse des capitaux assurés et le réajustement de certaines garanties ou encore le retrait de véhicule de certaines flottes automobile.

Dans une logique de « préservation des acteurs économiques les plus fragilisés« , la fédération précise que les acteurs du secteur apportent leur soutien aux auto-entrepreneurs par la prise en charge totale des intérêts des prêts accordés par les banques et par la contribution au mécanisme de garantie mis en place par l’État à travers la Caisse Centrale de Garantie à hauteur de 100 millions de dirhams.

S’agissant des agents et courtiers, la FMSAR ainsi que ses membres ont mis en place un dispositif de soutien à deux niveaux. Le premier consiste à faire bénéficier les intermédiaires qui le souhaitent d’un prêt à taux réduit leur permettant de faire face à leurs frais de structure et le second s’adresse exclusivement aux agents et courtiers les plus fragiles en leur octroyant des dons de 12.000 DHS par point de vente. Ces deux opérations ont concerné plus de 1.000 intermédiaires fait savoir la note.

Assurance et Réassurance en chiffres

Dans sa note, la FMSAR indique que l’assurance vie et capitalisation représente plus de 42% des primes émises au 1er semestre 2020 suivi de l’assurance automobile qui représente 26% des primes émises

En ce qui concerne les primes assurance vie et Non-vie émises par une entreprise d’assurance , la fédération note que les cinq premières compagnies (Wafa Assurance, Mutuelle Taamine Chaabi, RMA, Saham Assurance, Axa Assurance Maroc), concentrent une part de marché de 67,7%.

Nouvelle loi au Maroc pour la réglementation de l'autoproduction d'énergie électrique