Sanctions US contre l’Iran: L’Irak bénéficie d’une nouvelle exemption de 45 jours

22 Nov 2020 à 01:12 Monde
Sanctions US contre l’Iran: L’Irak bénéficie d’une nouvelle exemption de 45 jours

Dans le cadre des sanctions imposées aux Etats et entités commerçant avec l’Iran, Washington a accordé à l’Irak une nouvelle exemption de 45 jours seulement, soit jusqu’à l’investiture du nouveau président américain, Joe Biden.

A noter que les importations de gaz et d’électricité iraniens représentent près du tiers de la consommation de l’Irak, dont les infrastructures, fortement endommagées par la guerre, n’ont pas la capacité nécessaire pour conduire à l’indépendance énergétique des 40 millions d’habitants.

L’Irak, rappelle-t-on, bénéficie depuis le rétablissement fin 2018 de ses sanctions contre Téhéran, de délais d’exemption, à chaque fois renouvelés, en attendant que Bagdad trouve d’autres fournisseurs.

Toutefois, les observateurs locaux ne sont pas sans exclure un dernier coup d’éclat du président sortant, Donald Trump, qui pourrait tout aussi bien frapper l’Iran, fermer l’ambassade à Bagdad ou lencore renforcer les sanctions contre Téhéran, sans exempter, cette fois-ci, l’Irak.

Un jour dans le monde