Accusé de viols, le président de la Fédération haïtienne banni à vie par la FIFA

21 Nov 2020 à 03:35 Sport
Accusé de viols, le président de la Fédération haïtienne banni à vie par la FIFA

Le président de la Fédération haïtienne de football, Yves Jean-Bart, a été banni à vie par la FIFA, après que l’organisation de football l’ait reconnu coupable d’avoir agressé sexuellement des joueuses, y compris des mineures.

La FIFA a déclaré dans un communiqué qu’Yves Jean-Bart, 73 ans, n’avait pas le droit de participer à toutes les activités liées au football, et sera assorti d’une amende de plus d’un million de dollars.

L’instance mondiale du football précise que Jean-Bart « avait abusé de sa position et harcelé et abusé sexuellement diverses joueuses, y compris des mineures, en violation du Code d’éthique de la FIFA ».

La FIFA affirme avoir ouvert une enquête sur Jean-Bart et d’autres responsables de l’Association haïtienne de football sur des allégations «d’abus sexuels systématiques contre des joueuses de football entre 2014 et 2020». Plusieurs joueurs ont parlé des abus présumés à divers médias, détaillant une situation prétendument horrible.

La FIFA avait notamment suspendu fin août Nella Joseph, superviseuse auprès des jeunes filles au centre technique nationale de Croix-des-Bouquets, et Wilner Etienne, directeur technique national de la FHF. Mi-octobre, elle avait « élargi le périmètre de l’instruction » à Yvette Félix, ex-capitaine de la sélection haïtienne et entraîneure adjointe à Croix-des-Bouquets

Pour sa part, Jean-Bart a à plusieurs reprises nié ces accusations, affirmant « qu’il n’encouragerait pas de telles pratiques dans le football haïtien, encore moins dans le centre qui est sous ma responsabilité ».

« S’il y avait de tels cas, j’encouragerais les victimes à porter plainte auprès de la fédération et des autorités judiciaires du pays. Nous sommes prêts, au niveau de la fédération, à les soutenir », a-t-il ajouté. Un représentant de Jean-Bart a déclaré qu’il prévoyait de faire appel de la sanction de la FIFA.

Coronavirus : L’Olympiakos remonté contre la FIFA suite à la contamination de Youssef El Arabi