Opération des FAR à Guerguarat: L’ambassadeur de Palestine à Alger « nage à contre courant »

16 Nov 2020 à 13:07 Politique
Opération des FAR à Guerguarat: L’ambassadeur de Palestine à Alger « nage à contre courant »

L’ambassadeur de Palestine à Alger, Amine Makboul, n’est plus à une provocation près par rapport aux Marocains. Après avoir attisé leur colère en « posant avec des séparatistes », le voilà qui revient à la charge en annonçant son soutien aux milices du polisario, affirmant que le communiqué sur l’appui de la Palestine au Maroc « n’émane pas de l’autorité palestinienne ». 

Dans une interview à un média algérien, Makboul a estimé que seul le ministère des Affaires étrangères de l’Etat de la Palestine peut publier un communiqué à cet effet, et de fait, « celui qui a circulé récemment sur une soi-disant position de l’Etat palestinien est faux ».

« Il émane de l’une des organisations de jeunesse qui ne représente pas l’Autorité palestinienne. Nous préconisons le référendum et nous espérons que la question sera réglée dans un cadre pacifique et consensuel, et nous affirmons qu’il ne servira pas la sécurité et la stabilité de la région« , a-t-il soutenu.

Il a également indiqué que l’ »Etat de la Palestine plaide pour que cette question puisse trouver une solution dans le cadre des résolutions des Nations unies et ce, à travers l’accélération du processus de l’autodétermination en faveur du peuple sahraoui ».

Cette position, pour le moins incongrue, intervient à contre courant du large soutien exprimé, par voie de communiqués officiels, par les dirigeant du monde arabe, qui ont mis en avant le droit du Royaume de défendre son intégrité territoriale, et ce par tous les moyens nécessaires.

Dans ce même sillage, l’ambassade de Palestine à Rabat a exprimé son appui à l’opération menée par les Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon de Guerguarat en vue de sécuriser le flux des personnes et des marchandises, après avoir longtemps supporté les provocations et les agressions des séparatistes.

Le texte avait clairement réaffirmé « la position palestinienne constante qui défend l’unité, la sécurité du Maroc, et soutient l’unité territoriale du Royaume et ses efforts dans ce sens et selon les résolutions de la Ligue arabe et de l’ONU ».

Visas: La France envisage de faire pression sur les pays du Maghreb