Coronavirus/Port du masque: Plus de 624.000 contrevenants arrêtés entre le 25 juillet et 23 octobre

27 Oct 2020 à 04:50 Politique
Coronavirus/Port du masque: Plus de 624.000 contrevenants arrêtés entre le 25 juillet et 23 octobre

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb, a fait savoir qu’un total de 624.543 personnes contrevenant au port obligatoire du masque de protection ont été arrêtées par les services de sécurité et les autorités locales dans les marchés et les espaces publics entre le 25 juillet et le 23 octobre. 

Boutayeb, qui intervenait, lundi, devant la Chambre des Représentants, a expliqué que les autorités ont interpellé et infligé une amende aux personnes enfreignant la décision du port obligatoire du masque dans les espaces publics. Quelque 624.543 contrevenants ont été arrêtés dans la période allant du 25 juillet au 23 octobre, dont 98.000 personnes ont été déférées à la justice.

Et d’ajouter que les autorités publiques ont déployé de grands efforts pour accompagner les vastes campagnes de sensibilisation, organisées par les acteurs de la société civile, à travers le territoire national ainsi que pour distribuer gratuitement des masques et des désinfectants aux citoyens.

L’exécutif a adopté, après avoir constaté que certaines personnes ne se conformaient pas aux mesures de prévention, un décret prévoyant le paiement immédiat des amendes forfaitaires par les contrevenants et l’établissement du procès verbal sur les lieux de la contravention, a-t-il encore souligné.

Le ministre a, par ailleurs, indiqué qu’en soutien aux efforts visant à faire face à cette situation exceptionnelle, les autorités locales ont veillé à la distribution d’aides alimentaires dans l’ensemble des provinces et préfectures pour un montant total de 1,101 milliard dont ont bénéficié 4,155 millions de personnes jusqu’au 2 octobre.

Quelque 421 unités hôtelières et centres d’hébergement ont été mis à disposition par les autorités locales pour une capacité d’accueil totale de 26.000 lits au profit des cadres de la santé, des cadres et agents de l’État ainsi qu’une partie des patients et leurs contacts, a-t-il fait savoir.

De même, a poursuivi Noureddine Boutayeb, les services compétents veillent au contrôle du port obligatoire des masques par tous les ressortissants étrangers et Marocains au niveau des frontières aériennes, notant que ces derniers sont tenus de présenter une attestation prouvant qu’ils sont indemnes du Covid-19. Il s’agit aussi de fournir une autorisation exceptionnelle de voyage à l’étranger pour les Marocains pour des raisons professionnelles, d’études, de santé ou familiales.

Sahara: Le Tchad réaffirme sa rupture avec la rasd depuis 2006