Rabat-Salé-Kénitra: La DRA prévoit une production en agrumes de 600.000 tonnes

20 Oct 2020 à 14:11 Regions
Rabat-Salé-Kénitra: La DRA prévoit une production en agrumes de 600.000 tonnes

La direction régionale de l’Agriculture (DRA) de Rabat-Salé-Kénitra, prévoit une production des agrumes, au titre de la campagne agricole 2020-2021, de l’ordre de 600.000 tonnes.

Un communiqué de la DRA, publié ce lundi 19 octobre, indique que cette culture couvre une superficie productive de 23.700 hectares, soit un rendement moyen, toutes variétés confondues, estimé à 24 tonnes/ha, contre un rendement particulièrement bas la campagne précédente.

Et de faire noter que la production de cette campagne a, à cet effet, enregistré une hausse de 77% par rapport à la campagne précédente et plus de 30% par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

Cette augmentation exceptionnelle de la production prévisionnelle est imputée à la combinaison de nombreux facteurs, entre autres la conduite continue et rationnelle de l’irrigation, favorisée par le développement de l’irrigation localisée dans la région impulsé par les subventions de l’État, et en dépit du retard des pluies et du déficit hydrique accusé lors de la campagne 2019-2020, en plus de l’effet de l’alternance positive de certaines variétés d’agrumes induite essentiellement par la faible charge des arbres, la campagne précédente et les températures clémentes favorables au bon déroulement de la floraison et la nouaison.

Outre les efforts déployés par les agrumiculteurs pour l’entretien des vergers, ainsi que la forte implication des services externes du ministère de l’Agriculture et des autorités locales et des professionnels pour assurer la continuité de l’activité agricole, malgré les la conjoncture difficile imposée par la pandémie de la Covid-19, s’ajoute l’entrée en pleine production des jeunes vergers plantés massivement dans le cadre du contrat-programme des agrumes ayant permis de mettre en place les outils d’intervention permettant d’impliquer et de mobiliser effectivement tous les acteurs pour valoriser les forces et les opportunités de cette filière.

Sur le plan phytosanitaire, l’état sanitaire du verger agrumicole en ce début de campagne est satisfaisant dans l’ensemble, souligne le communiqué, relevant que la production prévisionnelle en termes d’espèces cultivées est répartie entre 33% des petits fruits et 67% des oranges, soit un mixte variétal varié qui permet d’échelonner la production tout au long de la campagne.

Le début de récolte et de déverdissage des fruits sont sous de bons signes, ainsi que le lancement du conditionnement de la production pour l’export pour les variétés de petits fruits précoces, ajoute la DRA , qui fait observer que la *région de Rabat-Salé-Kénitra se positionne comme deuxième bassin de production des agrumes au niveau national, ajoute-t-on, faisant observer que sur le plan socioéconomique, cette filière constitue une des branches économiques les plus importantes et les plus dynamiques dans la région.

Elle évoque à ce propos la superficie totale qu’elle occupe et qui s’élève à 26.300 ha, soit plus de 114% des objectifs qui étaient fixés dans le cadre du contrat-programme, outre sa contribution notable dans la création de l’emploi en milieu rural (plus de 3 millions de journées de travail), la génération d’un revenu stable pour les petites et moyennes exploitations notamment, en plus de la sécurité alimentaire par l’approvisionnement du marché en fruits à grandes vertus médicinales et à des prix relativement abordables.

Bourse de Casablanca: Ouverture en hausse