Emirates explique sa stratégie de relance post-pandémie – Part 1 –

20 Oct 2020 à 10:52 Economie
Emirates explique sa stratégie de relance post-pandémie – Part 1 –

Le secteur du transport aérien a été l’un des plus impactés par la crise sanitaire du coronavirus qui a chamboulé les plans de plusieurs compagnies aériennes. Pour Hespress FR, Rashed Al Fajeer, Directeur Général d’Emirates au Maroc, a expliqué comment la compagnie aérienne s’adapte à la pandémie et relance ses services.

Si la pandémie du coronavirus a touché directement le transport aérien pendant les premiers mois, Emirates n’a pas échappé à la règle, comme les autres compagnies aériennes mondiales. Celle qui n’a connu jusqu’ici que des années de bénéfice, a dû revoir ses prévisions à la baisse à cause de la situation sanitaire.

Mais, la compagnie a profité de cette période pour s’adapter à la crise et adapter ses services à la faveur d’une reprise responsable de l’activité, le tout, en assurant la sécurité aussi bien des passagers que des employés.

Hespress Fr: En chiffres, quel a été l’impact économique du coronavirus ces derniers mois sur Emirates?

Rashed Al Fajeer: Emirates a temporairement suspendu tous les vols de passagers le 25 mars, conformément aux instructions de nos autorités de régulation, la General Civil Aviation Authority (GCAA) des EAU. Cela nous a sévèrement touchés et nous regrettons tout inconvénient  que cela aurait pu causer à nos clients, cependant, Emirates soutient entièrement Dubaï et les mesures prises par les EAU pour lutter contre la pandémie, mettant toujours la santé et la sécurité des personnes en priorité.

Emirates a, en effet, enregistré une très bonne performance jusqu’à fin février 2020, jusqu’à l’apparition de la pandémie qui s’est rapidement aggravée, entraînant des restrictions de voyage généralisées et la suspension des vols de passagers.

La compagnie a enregistré sa 32ème année consécutive de bénéfices jusqu’au 31 mars 2020. Nous restons beaucoup moins optimistes par rapport à la situation de notre exercice actuel. A l’instar des autres compagnies aériennes, nos revenus cette année seront considérablement réduits, en raison de l’obligation de suspendre les opérations aériennes. Par ailleurs, nous devons également honorer les annulations de réservation et effectuer les remboursements. Nous nous attentons à une lente période de restructuration de la demande, puisque la levée des restrictions de voyage se fait de manière graduelle et que les entreprises et les consommateurs reprennent  progressivement la confiance envers les voyages.

Depuis le 15 juin dernier, Emirates a rétabli progressivement son réseau. En octobre, nous aurons atteint plus de 100 villes desservies, avec des liaisons sûres et pratiques via notre hub de Dubaï pour les clients voyageant entre les Amériques, l’Europe, l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie-Pacifique.

Nous sommes pleinement concentrés et engagés envers notre réseau, et nous travaillons dur pour le restructurer  à son niveau d’avant la pandémie dans les mois à venir à mesure que d’autres aéroports et villes rouvriront. Nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités internationales et locales pour reprendre progressivement et de manière responsable les activités de transport de passagers afin de répondre à la demande, tout en plaçant comme toujours la santé et la sécurité de nos clients, de notre équipage et des communautés que nous desservons, au premier rang de nos priorités.

Comment le coronavirus a-t-il changé vos plans pour 2020-2021?

La crise du COVID-19 a fourni non seulement à Emirates, mais à l’industrie toute entière, une occasion d’améliorer encore plus l’efficacité et la résilience pour mieux faire face aux défis à court et long termes, y compris le rétablissement de la confiance des voyageurs et une connectivité aérienne plus efficace. Pour Emirates, les opérations post-pandémie qui aident à soutenir le rebond du transport aérien comprennent l’utilisation de plus de technologies et de solutions numériques qui nous permettent d’organiser et d’aligner nos ressources selon la demande de passagers et du fret, optimisant ainsi nos opérations. Nous évaluons également d’autres mesures qui garantissent les normes les plus élevées de santé et de sécurité aux principaux points de contact, en utilisant le plus de solutions technologiques sans contact que possible, pour une meilleure expérience au sol et à bord.

En plus de l’optimisation et du soutien des activités opérationnelles, nous sommes constamment à la recherche d’activités de continuité des opérations ainsi que de différentes façons de réduire nos coûts, en renégociant les contacts avec les fournisseurs et les bailleurs, en imposant la discipline fiscale à tous les niveaux, la gestion des revenus et la programmation de réseau intelligent, entre autres initiatives. Tandis que nous reprenons nos opérations de manière progressive, nous restons convaincus que grâce à différentes initiatives qui montrent notre organisation et notre adaptabilité, nous arrivons à rétablir avec succès la demande et à relancer la croissance de nos revenus.

Comment assurez-vous la sécurité de vos clients et de votre personnel pendant la pandémie?

Nous révisons et mettons régulièrement à jour nos protocoles d’hygiène et de sécurité conformément aux dernières recommandations des autorités et des experts de la santé. Nous avons modifié nos services au sol et dans les airs, et mis en place un certain nombre de nouvelles mesures pour protéger nos clients et nos employés à chaque étape du voyage. Cela comprend la distribution de kits d’hygiène gratuits contenant des masques, des gants, du désinfectant pour les mains et des lingettes antibactériennes à tous les clients, un équipement de protection individuel à tout notre personnel d’embarquement, un nettoyage amélioré à bord pour réduire les risques d’infection, en plus des filtres d’air modernes HEPA qui purifient l’air tout au long du vol, car ils éliminent 99,97% des virus ainsi que la poussière, les allergènes et les germes dans la cabine. En outre, après chaque voyage et à l’atterrissage à Dubaï, chaque avion passe par des processus de nettoyage et de désinfection renforcés pour assurer la sécurité et un assainissement approprié.

D’autant plus, et pour assurer la sécurité des voyageurs, des visiteurs et de la communauté, les tests PCR COVID-19 sont obligatoires pour tous les passagers entrants et en transit arrivant à Dubaï (et aux Émirats Arabes Unis), y compris les citoyens, résidents et touristes des Émirats Arabes Unis, indépendamment du pays de provenance.

Tous nos clients peuvent désormais voyager en toute confiance, car Emirates s’est engagée à couvrir les frais médicaux liés au COVID-19, gratuitement, s’ils sont diagnostiqués avec la COVID-19 pendant leur voyage alors qu’ils sont loin de chez eux. Cette couverture est immédiatement effective pour les clients voyageant sur Emirates jusqu’au 31 octobre 2020, et est valable 31 jours à partir du moment où ils effectuent le premier tronçon de leur voyage.

Quand est-ce que vous pensez que votre activité pourra reprendre de manière totalement normale ?

Il nous faudra quelques années pour regagner la pleine capacité de notre réseau telle qu’elle a été en 2019, et j’espère que d’ici là, de nombreux pays auront entièrement ouvert leurs frontières, assoupli les conditions d’entrée et que plusieurs pays auront retrouvé un degré de normalité dans leurs économies. Emirates exploitera son réseau tel qu’il était et, espérons-le, avec autant de succès qu’auparavant.

L'Etat continuera de soutenir le gaz butane, le sure et la farine en attendant le RSU