Covid-19: Le Royaume-Uni relève le niveau d’alerte à Londres et d’autres villes

17 Oct 2020 à 13:48 Monde
Covid-19: Le Royaume-Uni relève le niveau d’alerte à Londres et d’autres villes

Le gouvernement britannique a relevé, vendredi, le niveau d’alerte à Londres et plusieurs autres zones d’Angleterre face à la propagation exponentielle du nouveau coronavirus.

Le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock, qui intervenait devant les députés, a ainsi mis en garde qu’il ne fallait pas « se faire des illusions sur le danger posé par ce virus. Le coronavirus est mortel et il se propage maintenant de manière exponentielle au Royaume-Uni ».

Après avoir souligné la nécessité « d’agir pour empêcher plus d’hospitalisations, plus de décès et plus de dommages économiques« , il a fait savoir que la capitale britannique et sept autres régions grimpaient d’un cran au niveau « élevé », qui implique de nouvelles restrictions.

Il s’agit, a-t-il précisé, de Londres, Essex, Elmbridge, Barrow in Furness, York, North East Derbyshire, Chesterfield et Erewash.

Ce niveau implique que les membres de foyers différents, quel que soit leur nombre, n’ont plus le droit de se rencontrer à l’intérieur, que ce soit chez eux ou à l’intérieur des pubs ou restaurants. Il reste autorisé de se réunir mais à l’extérieur uniquement et par groupe de six personnes maximum, enfants inclus. Les pubs et les restaurants en Angleterre ont déjà l’obligation de fermer à 22H00.

Pays le plus endeuillé d’Europe, le Royaume Uni déplore près de 50.000 morts dus à la pandémie et recense quelque 673.622 cas d’infections par le virus, alors que les décès enregistrés ces derniers jours ont atteint leur plus haut niveau depuis juin.

Les Etats-Unis vont procéder à la première exécution fédérale d'une femme en sept décennies