Le Maroc et la France déterminés à renforcer davantage la coopération sécuritaire

16 Oct 2020 à 15:09 Politique
Le Maroc et la France déterminés à renforcer davantage la coopération sécuritaire

Le Maroc et la France sont déterminés à renforcer davantage leur coopération sécuritaire, notamment à travers l’échange de renseignements et d’expertises et la consolidation du cadre juridique régissant leur coopération dans ce domaine, a indiqué, vendredi, le ministère de l’Intérieur.

Dans un communiqué, le ministère relève qu’au cours d’une rencontre, vendredi à Rabat, entre le ministre de l’Intérieur,  Abdelouafi Laftit, accompagné du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb, et le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, les deux responsables, qui se sont félicités de l’excellence des relations bilatérales, ont passé en revue les volets afférents à la coopération entre les ministères de l’Intérieur des deux pays, notamment ceux ayant trait à la lutte contre la migration irrégulière, le trafic des stupéfiants et le terrorisme.

Affirmant leur satisfaction par rapport aux efforts déployés, les deux ministres ont affiché leur détermination à renforcer davantage la coopération sécuritaire, notamment à travers l’échange de renseignements et d’expertises et la consolidation du cadre juridique régissant leur coopération dans ce domaine, ajoute la même source.

À l’issue de cette rencontre, les deux ministres ont exprimé leur volonté de travailler étroitement en vue de renforcer la coopération sécuritaire entre le Maroc et la France, tant au niveau bilatéral qu’aux niveaux régional et multilatéral, conclut le communiqué.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, le ministre français a rappelé qu’il s’agit de son premier déplacement officiel en dehors de l’Union européenne, indiquant que cette rencontre a été l’occasion d’examiner des sujets qui touchent à la sécurité nationale, à la lutte contre le terrorisme et aux moyens d’améliorer le travail commun mener par les deux pays.

L’objectif est de garantir aux Marocains et aux Français un monde meilleur, en dépit du contexte de la crise sanitaire et des crises diplomatiques en dehors de nos frontières, a-t-il assuré. Gérald Darmanin a également remercié le gouvernement marocain pour les efforts déployés en matière de lutte contre le trafic de drogue, soulignant que la France souhaite également protéger le Maroc des trafics qui partent de l’Europe en direction du Royaume.

Au sujet de sa rencontre avec le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Taoufiq, le ministre français a relevé qu’il va évoquer ce que souhaite faire le gouvernement français, conformément au projet de loi (NDLR: sur le séparatisme) déposé à la demande du président de la République, « et de le faire en lien tout particulier avec le Maroc, avec qui nous avons des relations séculaires, amicales et qui sont fondées sur le respect et la confiance ». « J’aurais l’occasion d’évoquer avec Ahmed Taoufiq ces sujets et de voir comment nous pouvons améliorer les choses et comprendre les contraintes de toutes les parties », a-t-il ajouté.

Le ministre français de l’Intérieur effectue une visite de deux jours au Royaume Maroc lors de laquelle il s’entretiendra également avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Bourita s'entretient avec le ministre français de l’Intérieur