Le mercato estival a-t-il été fructueux pour les Lions de l’Atlas?

17 Oct 2020 à 16:35 Sport
Le mercato estival a-t-il été fructueux pour les Lions de l’Atlas?

Fermé depuis plusieurs jours, la fenêtre des transferts a réservé de nombreuses surprises aux Lions de l’Atlas, malgré la crise sanitaire. Si certains ont donné une nouvelle dimension à leur carrière, d’autres ont opté pour un retour aux sources. Qui sont ces joueurs marocains qui ont profité de ce mercato? 

Yassine Bounou, le sauveur du FC Séville : 

Initialement en prêt et annoncé proche de la sortie, Yassine Bounou a réussi, en quelques matchs à renverser la vapeur. Suite à ses prestations XXL en Europa League, l’international marocain a a gagné sa place au FC Séville, champion d’Europe.

Le portier marocain Yassine Bounou, s’est engagé pour quatre ans avec le club andalous pour le montant de 4 millions d’euros.

Prêté par Gerone, le gardien des Lions a réussi à s’imposer comme un élément indispensable de la formation andalouse, ce qui lui a permis de faire partie de  l’équipe-type de l’Europa League, dévoilée par l’UEFA au titre de l’édition 2019/2020.

Achraf Hakimi, la pépite de l’Inter Milan : 

A peine arrivé à l’Inter Milan, Achraf Hakimi vole déjà la vedette et égale déjà un record.  Véritable chouchou de la presse internationale, Hakimi, révélation du Borussia Dortmund a été la cible d’une pléiade de cadors européens.

Le joueur appartenant au Real Madrid qui a fait l’objet de nombreuses rumeurs d’un retour à la Casa Blanca, a finalement opté pour la poursuite de sa montée en puissance dans les rangs de l’Inter Milan, sous les ordres du très célèbre Antonio Conte.

Considéré comme l’un des latéraux les plus prolifiques du vieux continent, le jeune talent de 21 ans a signé un contrat d’une durée de 5 ans pour la somme de 45 millions d’euros.

Et pour ses première avec le club italien, l’international marocain compte déjà 1 but et 2 passes décisives. Le Marocain qui a délivré une  passe décisive lors de chacun de ses deux premiers matchs joués avec l’Inter égale le record de l’ancien international marocain, Houcine Kharja, en 2011.

Sofiane Boufal, le retour du fils prodige d’Angers :

Un retour, une délivrance. Frustré par son manque de temps jeu en Premier League à Southampton, Sofiane Boufal a décidé de revenir dans un championnat qu’il connaît bien, au sein d’un club qui le connait bien.

Annoncé en grande pompe à Angers, le Lion de l’Atlas n’a pas hésité une seconde à revenir à son terrain de jeu préféré. Boufal, qui a rejoint le club en 2016, quitte Southampton après avoir fait 84 apparitions, marquant cinq buts dans le processus.

La saison dernière, Boufal a disputé 20 matches de Premier League avec l’équipe de Hassenhutl, marquant une fois et effectuant deux passes décisives.

Angers a bien démarré cette saison en championnat avec l’équipe qui a terminé 11e de l’élite la saison dernière, remportant trois de ses six premiers matchs.

Hakim Ziyech, le technicien de Chelsea :

Grand espoir du football mondial, Hakim Ziyech a longtemps été l’objet des désirs de nombreux géants européens, avant de tomber dans les filets de Chelsea.

En provenance de l’Ajax Amsterdam où il a fait les beaux jours du championnat néerlandais, le milieu de terrain âgé de 26 ans a séduit Franck Lampard de par ses qualités techniques, qui en a fait sa première recrue estivale, pour un montant de 45 millions d’euros.

Depuis son arrivée au Stamford Bridge, Hakim Ziyech n’a pas encore fait une apparition compétitive pour son nouveau club. L’international marocain s’est blessé lors d’un match amical de pré-saison contre Brighton & Hove Albion, durant lequel il a montré l’étendu de son talent. Depuis les fans des Blues s’impatientent pour voir le Marocain briller de mille feux.

Nayef Aguerd, la révélation du Stade Rennais :

Probablement le moins attendu, mais le plus surprenant. Arrivé en provenance de Dijon cet été, Nayef Aguerd a rapidement gagner sa place dans l’effectif du Stade Rennais. L’international marocain a séduit les supporters  grâce à ses prestations solides, en prouvant ses qualités indispensable pour le club français.

Décrit comme un garçon « respectueux, à l’écoute et intelligent », Aguerd a rapidement crée une connexion avec son entraîneur Damien Da Silva. « On a beaucoup échangé à son arrivée, on se parle bien », apprécie le capitaine breton.

Avant de rejoindre Dijon en 2018, le gaucher évoluait au FUS de Rabat avec lequel il a notamment remporté la Coupe du Trône en 2014 et le championnat en 2016,

Depuis ses débuts en L1, Aguerd compte d’ailleurs six réalisations, un record pour un défenseur central sur cette période.

Jawad El Yamiq, le nouveau mur de R9 et Valladolid : 

Précédemment proche de signer à Getafe, Jawad El Yamiq a décidé, à la surprise générale, de rejoindre les rangs du Real Valladolid, club appartenant au légendaire R9.

Après avoir passé un court séjour en deuxième division espagnol à Zarazoga où il avait fait sensation, El Yamiq monte les échelons et donne un nouveau coup de pouce à sa carrière.

El Yamiq était arrivé à Zaragoza en hiver après avoir disputé seulement trois matchs avec le Genoa en Serie A. Le Marocain était précédemment pisté par FC Valence, Real Betis et Alaves.

Sofyan Amrabat, l’imposant de la Fiorentina :

Avec sa carrure de héros grec, Sofyan Amrabat met la Serie A d’accord. Après avoir tiré son épingle du jeu lors de son prêt à Hellas Vérone cette saison, le petit frère de Nordin a dû faire un choix, après que plusieurs clubs du championnat se soient disputés ses faveurs.

Le milieu de terrain âgé de 24 ans pourtant pisté par de nombreux clubs italiens tels que Napoli, a finalement opté pour la Fiorentina qui a suivi l’évolution du Marocain depuis son arrivée dans le championnat italien. L’international marocain, classé 8ème meilleur joueur dudit championnat, a rejoint la Viola pour la somme de 18 millions d’euros.

Zouhair Feddal, l’attendu du Sporting Lisbonne :

Feddal s’est décrit comme « un joueur compétitif ». Concernant sa position en défense, le Marocain a expliqué qu’il s’adapte « à ce que veut l’entraîneur » et qu’il est disponible « pour ce dont il a besoin ». Ce dernier peut jouer le côté droit ou le côté central.

Feddal s’est engagé fin juillet pour quatre saisons avec le Sporting Lisbonne. Il avait rejoint le Bétis en 2017 pour 2,5 millions d’euros, en provenance du Deportivo Alavés. Bien que le pur produit du Moghreb Athlétic de Tétouan (MAT) attire l’attention grâce à ses prestations solides en défense, il n’a pas beaucoup eu l’occasion de montrer l’étendue de son talent avec l’arrêt du championnat.

Oussama Idrissi, le renfort de taille du FC Séville 

Il voulait évolué dans un championnat d’élite et il l’a fait. Après avoir été tiraillé entre de nombreux cadors européens, Oussama Idrissi a finalement opté pour le FC Séville et fera prochainement ses premiers pas en Liga.

En provenance d’AZ Alkamaar, Idrissi a été transféré pour un montant entre 12 et 15 millions d’euros bonus inclus.

Auteur de 17 buts et 10 passes décisives, l’international marocain renforce la ligne d’attaque de Julen Lopetegui qui voit grand cette saison après avoir remporté l’Europa League.

Ayoub El Kaabi, l’enflammé du WAC :

Le Wydad de Casablanca a raté de peu le sacre en Botola, mais pourra compter sur Ayoub El Kaabi cette saison pour y remédier.

L’international marocain, convoité par de nombreux clubs du continent africain a décidé de reprendre du service au Wydad de Casablanca, après avoir résilié son contrat avec le club chinois Hebei Fortune.

L’attaquant âgé de 27 ans marque donc son retour en Botola, après avoir passé deux ans dans le club chinois dont 6 mois de prêt au WAC.

Le joueur âgé de 27 ans, n’a pas disputé beaucoup de matchs avec l’équipe chinoise, puisqu’il n’a marqué que 9 buts et fourni des passes décisives en 28 rencontres.

Badr Banoun, à la conquête de l’Egypte avec Al-Ahly : 

Sacré champion du Maroc avec le Raja de Casablanca, Badr Banoun quitte la Botola sur une bonne note, direction le championnat égyptien et Al-Ahly.

Banoun, qui va découvrir pour la première fois le championnat égyptien, a paraphé un contrat de trois saisons avec le club cairote.

L’entraineur du club égyptien, le Suisse René Weiler,  n’a pas caché son admiration pour la qualité et le potentiel du joueur marocain, dont le style de jeu, convient parfaitement à la tactique d’Al Ahly.

Banoun était considéré comme l’un des joueurs les plus importants que la Botola ait produit ces dernières années. Le défenseur a conduit le Raja Casablanca à plus d’un titre.

Chelsea : Frank Lampard s’est dit excité de voir Hakim Ziyech faire ses débuts