OFPPT: Une enveloppe de plus de 45 MMDH pour la réalisation du plan d’action 2020 

02 Oct 2020 à 21:15 Société
OFPPT: Une enveloppe de plus de 45 MMDH pour la réalisation du plan d’action 2020 

La mise en oeuvre du plan d’action de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), au titre de l’année 2020, a nécessité un budget estimé à 4.504,4 millions de dirhams (MDH), en progression de 16% par rapport au budget 2019.

Ce constat a été livré par la directrice générale de l’Office, Loubna Tricha, cité dans un communiqué publié à l’issue des travaux du Conseil d’administration de l’OFPPT, tenu mercredi, sous la présidence de ministre de tutelle, Said Amzazi.

La DG de l’OFPPT a, en outre, fait savoir que cette année verra la concrétisation des projets de la nouvelle feuille de route, traduits dans le business plan de l’OFPPT 2020-2024, particulièrement le lancement des travaux de 9 Cités des Métiers et des Compétences (CMC), de 7 projets dans le cadre du Fonds Charaka (MCC) et de 15 projets d’Etablissements dont 11 autres en partenariat avec la Fondation Mohammed V pour la Solidarité.

En s’inscrivant dans cette nouvelle dynamique d’amélioration qualitative et de performance globale, l’OFPPT procédera à un vaste programme de mise à niveau de son dispositif en termes d’infrastructures et d’équipements et à la mise en place d’un noyau de centres d’excellence parmi les centres existants, a soutenu Mme Tricha, ajoutant que cet effort de développement du dispositif permettra à l’Office de disposer d’une offre de formation en 2020-2021 à même de répondre aux besoins des acteurs économiques et aux attentes des jeunes.

Les assistances techniques pour la mise en place de nouveaux programmes de formation seront lancées, avec une attention particulière aux nouvelles méthodes pédagogiques participatives, axées sur l’apprenant et libératrices d’énergie. Les projets de mise en place d’un système d’orientation adapté et le développement d’une nouvelle approche de formation à l’entrepreneuriat seront également entrepris en 2020.

De même, la DG de l’OFPPT a fait valoir que 2019 a été une année charnière marquée par le lancement des grands chantiers de la feuille de route placée sous le signe de l’amélioration soutenue de la qualité de formation. L’action de l’Office s’est focalisée notamment sur la mise à niveau de l’offre de formation, via une refonte du portefeuille filières, selon une approche de co-construction avec les professionnels et les régions et ce, par la constitution de 17 commissions sectorielles instituées à cet effet.

Le développement et la modernisation des espaces de formation, avec le lancement de projets de 6 CMC et la mise à niveau des Etablissements de formation existants a aussi été au centre de l’action de l’OFPPT durant cet exercice, en plus de la valorisation du capital humain, levier stratégique pour l’Office, à travers l’amendement du Statut du personnel et le renforcement de la formation continue au profit des collaborateurs.

Au détail, l’OFPPT a formé 312.348 stagiaires en 2019-2020, dont 75.353 en formation alternée. Une capacité de formation renforcée grâce au démarrage de 13 nouveaux Instituts, avec une offre additionnelle de près de 4.000 places.

L’approche qualitative adoptée par l’OFPPT s’est matérialisée cette année par la revue du système d’évaluation des acquis des stagiaires, la régionalisation des diplômes et l’intégration de nouvelles fonctions, en particulier les conseillers en orientation et les auditeurs régionaux de la formation. Tenu en présence des représentants des salariés, de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et des différents départements ministériels membres.

Intervenant également lors de ce conseil, reporté en raison de la situation pandémique, Said Amzazi a rappelé l’importance de l’année 2019 pour la Formation Professionnelle au Maroc, marquée par la haute sollicitude royale ayant abouti à la présentation devant le Roi, de la nouvelle feuille de route pour le développement de ce secteur le 4 avril 2019.

Coronavirus/Maroc: Casablanca-Settat toujours en tête avec 1247 cas