En conférence de presse, Vahid tacle les botolistes, ferme le chapitre Hamdallah et évoque le cas Haddadi

01 Oct 2020 à 15:34 Sport
En conférence de presse, Vahid tacle les botolistes, ferme le chapitre Hamdallah et évoque le cas Haddadi

En marge des matchs amicaux qui auront lieu dans quelques jours, Vahid Halilhodzic a tenu une conférence de presse, jeudi 1er octobre, durant laquelle il a dévoilé la liste des joueurs convoqués, nommé son nouveau staff technique et a fait le point sur les nouvelles rencontres. Le coach des Lions de l’Atlas en a profité pour évoquéer le cas Munir El Haddadi qui marque son arrivée au sein de la sélection, s’est exprimé sur l’absence de Abderrazak Hamdallah et des joueurs du championnat marocain. 

Vahid Halilhodzic prépare le retour de l’équipe nationale, en arrêt depuis la propagation du coronavirus. Toujours sans langue de bois, le coach des Lions s’est exprimé sur de nombreux sujets épineux.

Lors de son discours, Vahid a également détaillé sa vision tactique pour les prochains rendez-vous des Lions de l’Atlas. Il en a profité pour aborder les points à améliorer, notamment sur le plan offensif.

En marge des qualifications à la CAN 2021 et la Coupe du Monde 2022, les Lions de l’Atlas prendront part à deux matchs amicaux face au Sénégal, vendredi 9 octobre et  et à la République Démocratique du Congo, quatre jours plus tard. Les deux rencontres se dérouleront à Rabat sur la pelouse du Complexe sportif Prince Moulay Abdellah.

Vahid est conscient du challenge qui l’attend et considère le Sénégal comme « la meilleure équipe africaine », avec le « meilleur joueur », Sadio Mané, alors que la RD Congo constitue pour l’entraîneur un adversaire « costaud ».

Avant de transmettre sa liste et de mettre ses ambitions sur la table, le technicien bosnien a présenté son staff technique composé de deux adjoints, Mustapha Hadji et Stéphane Gilli. Le dernier, accompagné de Laurent Armand, s’occupera de l’entraînement des gardiens.

Pour ce qui est de la préparation physique, le coach a fait appel à Christophe Manouvrier et Salaheddine Lahlou. Moussa El Habchi a été désigné comme vidéo-analyst, tandis que Taoufiq Abdenasser s’occupera de la coordination. La communication et la presse sera gérée par Mohamed Amine Mazzen.

Pour ce qui est des joueurs, Vahid a communiqué une liste de 26 noms, avec des nouveaux visages, des cadres et des joueurs qui marquent leur retour.

Dans ce sens, l’ancien de Nantes se dit encore en « phase d’essai », toujours à la recherche de l’équipe qui saura se qualifier pour la Coupe du Monde 2022.

Vahid tacle les botolistes, met fin à la Hamdallah mania

Très peu convaincue par les prestations des botolistes en championnat, Vahid a décidé de ne convoquer aucun joueur local. Bien qu’il soit conscient du retard de la Botola suite à la propagation du coronavirus, le Bosnien a fait un choix « technique », et estime, encore une fois, que les joueurs du championnat marocains ne sont pas assez performants et n’ont pas le niveau pour faire partie de l’équipe nationale.

Viens alors la question épineuse du cas Abderrazak Hamdallah qui a secoué la sélection marocaine depuis sa sortie remarquée lors des qualifications de la CAN 2019.

Alors que la natif de Safi cartonne en Arabie Saoudite, meilleur buteur de son équipe Al-Nassr, ce dernier n’a pas été sélectionné pour les matchs amicaux.

Vahid a tenu à fermer le chapitre Abderrazak Hamdallah, affirmant que c’est le joueur lui-même qui refuse d’honorer les couleurs de son pays. «C’est lui qui refuse de venir jouer», affirme-t-il.

« On ne badine pas avec le maillot national, c’est sacré. Jouer pour son équipe nationale est une fierté et on ne peut pas se permettre de tergiverser de la sorte », a-t-il ajouté d’un ton ferme, pour mettre fin à toute spéculation.

Vahid séduit par Munir El Haddadi

Sur une note plus positive, Vahid a décidé de faire appel à Munir El Haddadi, qui a récemment été autorisé à jouer pour le Maroc, selon le nouveau règlement de la FIFA après avoir choisi de porter le maillot de l’Espagne il y a quelques années.

Selon Vahid, le joueur du FC Séville a les qualités requises pour faire partie de l’équipe nationale. « Munir est conscient de l’erreur qu’il a faite il y a quelques années, et il est heureux de venir jouer pour le Maroc. C’est un joueur qui a énormément de qualités. Il a sa place dans l’équipe », a déclaré le coach.

El Haddadi n’est pas le seul nouveau visage qui fera ses premiers pas en tant que Lion. Six autres joueurs auront l’occasion de faire connaissance avec l’équipe durant ce mois d’octobre. Il s’agit de Samy Mmaee, Soufiane Chakla, Driss Saddiki, Nassim Boujellab, Aymen Barkok et Moha Rharsalla.

Ligue des Champions : Ce qu'il faut savoir sur le tirage au sort des phases de poule