Un jour dans le monde

29 Sep 2020 à 00:50 Monde
Un jour dans le monde

Le monde a enregistrée 1,005,094 nouveaux décès relatifs au coronavirus depuis la détections des premiers cas porteurs du virus en Chine en décembre, selon un comptage basé sur des données officielles. 

Lundi, le monde comptait un total de 33 495 040 cas porteurs de virus. Parmi eux, 7,686,106 sont toujours des cas actifs tandis que 24,803,840 sont considérés comme totalement guéris.

Aux Etats-Unis, le président Donald Trump a annoncé la distribution de 150 millions de tests rapides pour détecter le coronavirus en 15 minutes. Ces tests permettront aux personnes de pouvoir se tester plusieurs fois par semaine.

Ces tests rapides sont comparables aux tests de grossesse et bien plus rapide que les tests moléculaires utilisés depuis le début de la pandémie. Les experts de la santé publique ont appelé à de nombreuses reprises à l’utilisation de ces tests rapides, notamment pour leur coût réduit. Selon eux, un test ultra-précis dont le résultat n’est connu que cinq ou sept jours plus tard est inutile.

Par ailleurs, la capitale américaine a repris ses activités culturelles notamment avec la réouverture annoncée de plusieurs lieux emblématiques de la ville, dont le Washington Monument, après six mois de fermeture due à la pandémie de Covid-19.

Ailleurs dans le monde, la Slovaquie et la République tchèque vont déclarer chacune l’état d’urgence cette semaine, ont annoncé les Premiers ministres de deux pays qui ont connu une résurgence du virus ces dernières semaines.

« La situation est extrêmement grave, et je pense que nous devons adopter des décisions très radicales et très audacieuses », a déclaré le chef du gouvernement slovaque, Igor Matovic, à l’issue d’une réunion d’une cellule de crise dans son pays. Ils attendent l’approbation de la mesure mercredi.

En Inde, le pays a atteint les six millions de cas officiellement répertoriés, au moment où plusieurs experts estiment que le nombre de cas officiellement recensés par les autorités est largement en dessous de la réalité.

Si le rythme des contaminations dans le pays continue, il pourrait passer à la première place des pays les plus touchés par la pandémie devant les Etats-Unis. Avec près de 100.000 décès, l’Inde, qui compte 1,3 milliard d’habitants, enregistre un taux de décès bien inférieur aux Américains et aux Brésiliens.

En Allemagne, le porte parle du gouverndment a jugé que « l’évolution du nombre d’infections est très préoccupante ». La chancelière Angela Merkel évoque le risque d’enregistrer à ce rythme en décembre « 19.200 cas » supplémentaires chaque jour, contre environ 2.000 actuellement, et craint une perte de contrôle de l’épidémie cet hiver.

Coronavirus: L'OMS veut fournir 120 tests aux pays pauvres