91% des importations d’armes conventionnelles au Maroc proviennent des « Etats-Unis »

24 Sep 2020 à 08:34 Politique
91% des importations d’armes conventionnelles au Maroc proviennent des « Etats-Unis »

La région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) est en ce siècle le théâtre de multiples guerres et conflits nous dit Center for International Policy dans une publication datée d’hier mardi 22 septembre 2020. Ce rapport documente les principaux fournisseurs et destinataires d’armes dans la région entre 2015 et 2019, sur la base de données compilées par le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI).

Partant du principe où la région Mena englobe l’Algérie, Bahreïn, l’Egypte, l’Iran, l’Irak, Israël, la Jordanie, le Koweït, le Liban, la Libye, le Maroc, Oman, la Palestine, le Qatar, l’Arabie saoudite, la Syrie, la Tunisie, la Turquie , les EAU et le Yémen. La Turquie, a été incluse parce qu’elle est un acteur politique et militaire clé dans la région, ainsi qu’un fournisseur d’armes dans plusieurs conflits clés. La grande majorité des armes utilisées dans ces guerres et conflits sont fournies par des puissances extérieures.

Selon le rapport, les Etats-Unis ont atteint en offre d’armes au Maroc au cours de la période susmentionnée par Center for International Policy un pourcentage de 91%, devant, Israël 78% l’Arabie saoudite 74%, la Jordanie et le Liban 73, le Koweït 70%, les Emirats 68%,  le Qatar 50% et 33% pour le Bahreïn. Ces données confirment que, le Maroc reste un client fidèle des Etats-Unis quant à la fourniture d’armes conventionnelles (avions de combat, navires, chars, véhicules blindés, bombes et missiles – mais pas les armes légères). La France, avec 9%, et de la Grande-Bretagne, 0,3% sont également des fournisseurs du Royaume. En comparaison aux deux périodes 2010- 2014 et 2015- 2019, l’achat d’armement marocain a diminué de 62,01% au contraire de l’Algérie client majeur des Russes dans la fourniture d’armes (67,78%) qui elle, a augmenté ses achats d’armes pour la même période de 70,78%.

Au niveau des dix principaux pays importateurs d’armes dans la région Mena au cours de la période 2015- 2019, selon le rapport américain, l’Arabie saoudite s’est classée première avec un taux de 29,95%, suivie de l’Egypte avec 14,22% du total des importations d’armes dans la région «MENA». Selon le rapport, l’Algérie représente toujours 10,42 % des importations d’armes dans la région, suivie des Emirats par 8,45%, de l’Irak de 8,40%, du Qatar de 8,37%, d ‘Israël de 4,87%, de la Turquie de 4,44%, d‘Oman de 2,90%, puis du Maroc à la dixième place avec 2,09%.

Le Center for International Policy, basé à Washington, a déclaré que le premier exportateur d’armes, dans cette région sont évidemment les Etats-Unis qui déjà occupent une place prépondérante sur le marché mondial des armes, avec 36% des livraisons totales d’armes dans le monde. Ce rôle de premier plan des Etats-Unis, est encore plus prononcé dans la région MENA. Les Etats-Unis étaient de loin le plus grand fournisseur d’armes au Moyen-Orient et en Afrique du Nord pour la période couverte par ce rapport, représentant 48% de toutes les livraisons pour toutes les systèmes d’armes majeurs, soit près de trois fois plus que son dauphin la Russie ( 17%), de la France ( 11%), du Royaume-Uni (5%) et de l’Allemagne (5%), la Chine étant considérée comme un fournisseur d’armes de remplacement.

Les 10 principaux importateurs d’armes MENA

Principaux fournisseurs d’armes MENA par pays, 2015- 2019

Guergarat : Le polisario prépare-t-il un Gdim Izik 2 ?