Wikitek, la plateforme collaborative marocaine qui s’ouvre au monde digital africain

23 Sep 2020 à 01:23 Société
Wikitek, la plateforme collaborative marocaine qui s’ouvre au monde digital africain

Le monde du digital africain a désormais sa plateforme collaborative Wikitek.africa, initiée par l’agence digitale TEK INSIDE. 

Wikitek.africa est le fruit de la collaboration entre les jeunes passionnés de digital de l’agence TEK INSIDE, et se veut être une plateforme collaborative d’information les pls variées et les plus récentes.

« Chez TEK INSIDE, nous sommes fiers de contribuer à faire rayonner le Maroc sur la scène digitale continentale. Le Maroc a toutes les compétences pour prendre sa place sur le podium des pays précurseurs dans le digital au niveau africain, et nous sommes là pour le prouver », déclare Tarik Zghinou, DG de l’agence TEK INSIDE. 

Wikitek opte ainsi pour une démarche collaborative s’appuyant sur la mise à jour permanente d’une liste de sujets d’actualité par une équipe de contributeurs libres et autonomes, à l’écoute du mouvement permanent que connait le monde du digital. 

« La plateforme collaborative WIKITEK.africa a été pensée pour être un hub d’information sur le digital, créé pour les jeunes africains par des jeunes africains. Pour le moment, toutes les idées qui s’y trouvent ont été pensées, créées, développées et déployées par une dizaine de contributeurs passionnés bénévoles. Notre ambition est d’élargir ce noyau de contributeurs à tous les pays d’Afrique », ajoute la même source.

WIKITEK.africa a choisi d’opter pour une démarche inclusive vis-à-vis de ses contributeurs. En laissant s’exprimer leurs centres d’intérêt, et en leur permettant une véritable liberté de style et de plume, la plateforme souhaite refléter de manière transparente ce qui intéresse les jeunes africains d’aujourd’hui.

De plus, la plateforme a pour objectif de leur donner une visibilité à l’échelle continentale auprès de leurs pairs et de clients ou partenaires éventuels. 

WIKITEK.africa cible des lecteurs de tout âge et de tous bords, avec un point commun : un intérêt indéniable pour le digital. 

Coronavirus/Maroc : 11 nouveaux décès dans la ville de Casablanca