Coronavirus: La Grande Bretagne fait face à une deuxième vague de l’épidémie

18 Sep 2020 à 21:53 Monde
Coronavirus: La Grande Bretagne fait face à une deuxième vague de l’épidémie

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé que le Royaume-Uni faisait face à une « deuxième vague » du coronavirus. Si le coronavirus continuait de se propager, il pourrait remettre le pays en confinement généralisé a-t-il mis en garde.

« Nous la voyons en France, en Espagne, à travers l’Europe. Je crains qu’il était absolument inévitable que nous la verrions dans ce pays », a lancé le Premier ministre en parlant de la résurgence du coronavirus dans son pays au moment où l’OMS s’est inquiétée de l’important niveau de transmission n Europe.

En Grande Bretagne, le taux de transmission est désormais situé entre 1,1 et 1,4, ce qui indique que la transmission est en train de reprendre.

« Il ne fait aucun doute, comme je le dis maintenant depuis plusieurs semaines, que nous pouvions nous attendre à une deuxième vague et que nous en voyons maintenant une arriver », a déclaré Boris Johnson.

Comme « dernière ligne de défense », le dirigeant conservateur n’a pas exclut de durcir les restrictions locales voire de reconfiner le pays. Cependant, il a dit vouloir éviter un nouveau confinement national qui aurait de fâcheuses conséquences sur l’économie. Le ministre de la Santé avait également déclaré que le gouvernement était prêt à ce scénario s’il le fallait.

« Nous sommes prêts à faire ce qu’il faudra pour protéger des vies », a assuré Boris Johnson. Vendredi, de nouvelles mesures sont entrées en vigueur dans différentes régions, et cela concerne deux millions de personnes. Elles interdisent les rencontres entre personnes de différents foyers et introduisent un couvre-feu de 22H00 à 5H00 dans les lieux de divertissement.

USA: TikTok désapprouve son blocage prévu dimanche