Méditerranée orientale: L’UE demande à Ankara de retirer son navire

16 Sep 2020 à 22:25 Monde
Méditerranée orientale: L’UE demande à Ankara de retirer son navire

L’Union européenne a demandé à la Turquie de de retirer son navire, le Yavuz, un autre navire de prospection turc, de la zone maritime de Chypre, afin de d’ouvrir la voie au dialogue et cesser les tensions.

Alors que la Turquie a fait rentrer son premier bateau de prospection des eaux de la méditerranée orientale comme gage de bonne foi, Bruxelles a appelé à ce qu’Ankara continue en retirant son autre navire le Yavuz.

« Le récent retrait du navire de recherche Oruç Reis est une étape importante qui ouvre la voie à un dialogue significatif entre la Grèce et la Turquie. L’UE appelle également à une décision similaire en ce qui concerne Chypre », a annoncé Peter Stano, le porte-parole de Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne.

Selon lui, si le navire reste dans ces eaux, cela « va alimenter les tensions et l’insécurité en Méditerranée orientale à un moment où il est possible de poursuivre une désescalade immédiate et de reprendre le dialogue et les négociations, ce qui est la seule voie vers des solutions durables », a-t-il ajouté.

De son côté, le président du Conseil européen Charles Michel a déclaré mercredi après un entretien à Chypre avec le président Nicos Anastasiades que les Européens devront « être très fermes lorsqu’il s’agit de défendre les droits de tous les Etats membres (de l’UE), y compris Chypre ».

La Turquie qui revendique son droit d’exploiter les gisements d’hydrocarbures dans des zones maritimes relevant de la souveraineté de la Grèce et de Chypre, étant donné qu’elle occupe le tiers nord de l’île depuis 1974.

Ces divergences d’opinions ont provoqué la récente crise en Méditerranée orientale. Les Européens doivent se rencontrer à l’occasion d’un sommet les 24 et 25 septembre à Bruxelles pour traiter de cette question.

Brexit: Boris Johnson confiant pour un deal