Tourisme : Les TO français demandent des tests à l’arrivée des étrangers au Maroc

17 Sep 2020 à 00:51 Economie
Tourisme : Les TO français demandent des tests à l’arrivée des étrangers au Maroc

A partir du 6 septembre, le Maroc a ouvert ses frontières aériennes aux étrangers suite à une demande envoyée par le patron de la CGEM, Chakib Alj, pour sauver le tourisme affaibli par la crise du coronavirus. Cependant, les tour-opérateurs français estiment qu’il est nécessaire de présenter des tests. 

Depuis le 10 septembre, les visiteurs professionnels étrangers peuvent se déplacer chez les entreprises marocaines sur simple invitation de ces dernières.
Des mesures qui ne semblent pas être suffisantes pour le président  du syndicat des tour-opérateurs français, René-Marc Chikli, qui estime que cela ne sera pas suffisant pour attirer les touristes et qu’il serait judicieux de demander un test.

« La République Dominicaine effectue des tests à l’arrivée. Nous allons mettre en place un travail de lobbying avec les EDV pour obtenir des tests à l’aéroport, sinon nous n’aurons pas le Maroc pour la Toussaint. Et si nous n’avons pas le Maroc à la Toussaint, nous pourrons difficilement l’avoir pour l’hiver », a expliqué Chikli.

Les arrivées de touristes au Maroc ont été durement touchées, se contractant de 63% au cours des six premiers mois de 2020. Les nuitées passées dans les hôtels marocains ont chuté de 59%.

Les revenus du tourisme ont été réduits de 33% au cours des six premiers mois de cette année par rapport à l’année dernière.

Prime de risque: Les infirmiers et techniciens de santé exigent "l'équité"