Nasser Bourita: Les Libyens sont capables de résoudre leurs problèmes sans tutelle ni influence

10 Sep 2020 à 22:31 Politique
Nasser Bourita: Les Libyens sont capables de résoudre leurs problèmes sans tutelle ni influence

Les compromis nés des réunions des deux délégations du Haut Conseil d’Etat libyen et du Parlement de Tobrouk ont confirmé les convictions du Royaume selon lesquelles les Libyens sont capables de trouver des solutions à leurs problèmes sans tutelle ni influence comme ils sont en mesure de déterminer l’intérêt de la Libye et la voie de le servir, a estimé le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Le ministre, qui s’exprimait peu avant la lecture du communiqué final conjoint ayant sanctionné les réunions des deux délégations dans le cadre du dialogue libyen, a relevé que le Royaume a été toujours convaincu – ce qui a été d’ailleurs confirmé lors des réunions de Bouznika- que le Haut Conseil d’Etat et la chambre des représentants sont la pierre angulaire pour tout avancement sur la voie de trouver des solutions aux questions concernant la crise libyenne.

Pour lui, les compromis importants auxquels ont abouti les deux délégations et qui concernent la nomination aux postes de souveraineté, ne sont pas une simple déclaration d’intentions ou des recommandations, mais il s’agit bien de compromis et de décisions concrètes au sujet des institutions et des questions ayant un impact direct sur la vie quotidienne du peuple libyen.

Tout en félicitant les deux délégations pour les accords obtenus,  et « qui sont de bon augure et qui apportent de bonnes nouvelles » aux Libyens, Bourita a salué le climat positif et l’esprit de fraternité et de responsabilité ayant régné lors de ces réunions et où primait l’intérêt de la Libye et de son peuple sur toute autre considération.

Pour rappel, les deux délégations libyennes ont annoncé qu’elles sont parvenues à un accord global sur les critères et les mécanismes transparents et objectifs pour occuper les postes de souveraineté. Elles ont convenu de poursuivre ce dialogue et de reprendre les réunions durant la dernière semaine de ce mois afin d’achever les mesures nécessaires garantissant l’application et l’activation de cet accord.

Tunisie: Démantèlement d'une cellule terroriste dans le sud-est du pays