Venise : Le festival la Mostra brave la pandémie

02 Sep 2020 à 10:27 Culture
Venise : Le festival la Mostra brave la pandémie
La Mostra, le premier grand festival du film à se tenir en version «physique», depuis l’apparition du coronavirus s’ouvre mercredi à Venise. 
La tenue de la 77e édition du plus ancien des festivals n’avait rien d’évident en Italie, l’un des pays d’Europe  ayant payé le plus lourd tribut à la pandémie.

La course au Lion d’Or repart à grand renfort de masques et caméras thermiques alors que des millions d’enfants européens ont repris mardi le chemin de l’école, masque sur le visage et strictes consignes sanitaires en tête.

«Après tant de mois de confinement et de fermeture, nous devons trouver le courage de rouvrir les salles de cinéma, recommencer à produire des films, produire de bons produits pour convaincre le public qu’il est temps de sortir de chez soi pour fréquenter de nouveau les salles de cinéma», a indiqué le directeur de la Mostra, Alberto Barbera.

Birdman, Black Swan, Joker, The Shape of Water, Gravity, La la Land, les stars de ces films ont brillé sur le tapis rouge de Venise.

Cependant, les fans ne seront pas autorisés près du tapis rouge, ni les files d’attente pour les meilleurs billets de cinéma, car ils ne peuvent être réservés qu’en ligne, et des contrôles de température seront effectués, avec un masque pour rentrer dans les salles.

Le festival s’ouvre sur un film italien pour la première fois depuis une décennie. Lacci, un drame familial du réalisateur vétéran Daniele Lucchetti.

L’année dernière, Venise a décerné sa plus haute distinction, le Lion d’or, à Todd Philips et Joaquin Phoenix pour Joker, qui ont concouru aux côtés des autres grands succès nord-américains.

Sandrine Lelong-Motta, nouvelle consule générale de France à Rabat