Essaouira : Le tissu associatif se lance dans la sensibilisation  

10 Août 2020 à 13:06 Société
Essaouira : Le tissu associatif se lance dans la sensibilisation  

Refuser de mettre un masque, c’est risquer votre vie et celle des autres. Le porter est donc le moindre des gestes citoyens. La communauté d’Essaouira faisant partie de la région de Marrakech-Safi, particulièrement touchée par l’épidémie, a choisi de faire réagir la population d’une manière subtile, mais à bien de égards, tout-à-fait percutante.

On connaissait la force de percussion de l’Association Essaouira Mogador fondée en 1992 sur l’initiative d’André Azoulay conseiller du Roi, et de militants associatifs d’Essaouira, on découvre à travers une vidéo que l’associatif des jeunes souiris n’a rien à lui envier.

Si la première ambitionne principalement de travailler à la sauvegarde et à la promotion de la ville d’Essaouira, et par ces temps de crise sanitaire que traverse le Royaume a quelque peu changé son fusil d’épaule pour le social , la seconde, « Mogajeunes », dévoile une vidéo tournée à Essaouira ayant pour but de sensibiliser un maximum de citoyens à travers la distribution de masques.

On peut y lire ou voir c’est selon, le rappel de l’efficacité de ces derniers alors que le virus semble regagner du terrain, la faute à un certain relâchement. On le constate notamment au niveau des gestes barrières.

Toujours est-il qu’Essaouira a pris les devants et les mesures décidées par les autorités et l’associatif souiri dont « l’association Mogajeunes » est le fer de lance pour mener une campagne de sensibilisation pour le port du masque, est du domaine du notoire.

Une vidéo  montre des images d’anonymes recevant un masque de la part d’un bénévole de l’association. Le slogan «Mon masque te protège et ton masque me protège» semble faire effet et surtout fait gagner en respect.

Par ailleurs , le portes de la bibliothèque et le musée de Dar Souiri sont de nouveau ouvertes aux lecteurs et lectrices ainsi qu’au visiteurs et visiteuses. Cependant, dans le but de respecter les gestes protecteurs et la distanciation physique, le flux des personnes est régulé et limité avec l’obligation du port du masque et le respect des consignes pour le bien de tous.

Pendant ce temps, l’association « Mogajeunes » – en partenariat avec la Wilaya de Marrakech-Safi continuait d’organiser ses distributions de masques et sorties de sensibilisation au respect des gestes barrières.

Nous vous laissons apprécier…

Dossiers d’assurance maladie Covid-19 rejetés: la FMSAR dément