TikTok prêt à riposter face à la décision de Donald Trump

08 Août 2020 à 13:40 Monde
TikTok prêt à riposter face à la décision de Donald Trump

La guerre entre le réseau social TikTok et le président des Etats-Unis Donald Trump bat son plein. TikTok a déclaré vendredi être « choqué » par le décret du président Trump qui interdirait aux Américains de traiter avec ByteDance, son propriétaire basé en Chine, en laissant un délai de 45 jours.

Donald Trump a signé un décret, jeudi, interdisant dans 45 jours, toute transaction avec ByteDance, la société propriétaire de l’application Tik Tok, qui est en négociation avec Microsoft.

Face à la situation, le réseau social préféré des adolescents n’a pas tardé à réagir menaçant de prendre également des mesures légales.

« Nous sommes choqués par le récent décret, qui a été publié sans aucune procédure régulière. Nous allons utiliser tous les moyens à notre disposition pour garantir que l’État de droit ne soit pas bafoué et que notre entreprise et nos utilisateurs soient traités équitablement – sinon par l’administration, du moins par les tribunaux américains », a déclaré TikTok.

Trump a déjà menacé d’interdire TikTok aux États-Unis, invoquant des problèmes de sécurité nationale, et la société est actuellement en pourparlers pour vendre ses activités américaines à Microsoft. Ils ont jusqu’au 15 septembre pour parvenir à un accord, la date limite fixée par le président.

L’administration Trump affirme que le gouvernement chinois a accès aux informations sur les utilisateurs recueillies par TikTok, ce que la société a nié.

TikTok, qui appartient au chinois ByteDance, a déclaré avoir tenté de s’engager avec le gouvernement américain pendant près d’un an « de bonne foi ».

Etats-Unis : Ingérence étrangère dans la présidentielle, le "j'accuse" du NCSC