Explosions à Beyrouth: Le Roi Mohammed VI ordonne une aide humanitaire et médicale pour le Liban

06 Août 2020 à 14:11 Politique
Explosions à Beyrouth: Le Roi Mohammed VI ordonne une aide humanitaire et médicale pour le Liban

Le Roi Mohammed VI a ordonné l’envoi d’une aide humanitaire au Liban pour aider le pays à faire face à la situation difficile résultant des explosions mortelles ayant secoué le port de Beyrouth faisant plusieurs morts et blessés.

Selon l’ambassade du Maroc au Liban, et conformément aux instructions royales, il sera procédé à l’envoi à travers un couloir aérien, de 8 avions (4 militaires et 4 civils) chargés de 10 tonnes de médicaments et 10 tonnes de matériel médical, outre 11 tonnes de médicaments et matériel médical «spécial Covid-19», notamment des masques de protection, des visières, des charlottes, des blouses et du gel hydro-alcoolique.

De même, une équipe médicale militaire est chargé de mettre en place un hôpital de campagne pour prendre en charge les victimes des explosions. Cet hôpital de campagne est composé de 100 personnes, dont 14 médecins de diverses spécialités (réanimateurs, chirurgiens, traumatologues, ORL, ophtalmologues, traitement des brûlés, neurochirurgiens, pédiatres, pharmacien), des infirmiers spécialisés et des éléments de soutien.

Des avions Boeing 767 fret et Boeing 787 Dreamliner seront dédiés à cette opération.

Pour rappel, le Roi Mohammed VI avait adressé un message de condoléances et de compassion au Président de la République libanaise, Michel Aoun, lui exprimant et, à travers lui, aux familles éplorées et au peuple libanais frère, ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion.

Le Souverain a également fait part au président Aoun, en son nom propre et au nom du peuple marocain, ses sincères sentiments de compassion et de solidarité avec le Liban en ces moments difficiles, l’assurant que le Royaume du Maroc se tient de manière constante aux côtés du peuple libanais frère.

Etat d'urgence sanitaire: Vers une verbalisation sur place des contrevenants ?