ONSSA/Aid Al Adha: 45 réclamations pour altération des viandes, 25 font l’objet d’une enquête approfondie

05 Août 2020 à 11:15 Société
ONSSA/Aid Al Adha: 45 réclamations pour altération des viandes, 25 font l’objet d’une enquête approfondie

Les services vétérinaires de l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA), ont reçu, à l’occasion de l’Aid Al Adha, un total de 45 réclamations pour altération des viandes qui ont été traitées, et dont 25 font l’objet d’une enquête approfondie.

A cet égard, des échantillons de viande ont été prélevés et envoyés aux laboratoires de l’ONSSA pour analyses. L’office a également dépêché des équipes pour enquêter auprès des unités d’engraissement concernées par ces réclamations. Cette opération a été rendue possible grâce à l’identification des ovins et des caprins par la boucle spéciale aid al adha . Ces réclamations sont suivies de près par les services de l’ONSSA, et les mesures nécessaires seront prises conformément à la réglementation en vigueur

Tout en précisant que la fête du sacrifice s’est déroulée dans de bonnes conditions d’hygiène et de santé animale, grâce à la mobilisation des autorités et de tous les acteurs du secteur, ainsi qu’à l’ensemble des mesures préventives prises en préparation, l’ONSSA fait état du contrôle de plus de 4.400 carcasses et abats afin de s’assurer de leur salubrité.

Dans ce sens, précise l’Office, ses services ont effectué 310 déplacements chez les familles pour les accompagner et leur fournir les informations nécessaires par rapport à la salubrité des carcasses

De même, indique l’ONSSA, ses services ont répondu à plus de 2.500 appels téléphoniques depuis le jour du sacrifice jusqu’au lundi 3 août 2020, portant soit sur la demande d’informations, soit la sollicitation de conseils sur la conduite à tenir face à la présence de certains parasites ou d’infections localisées.

Par ailleurs, dans ce contexte de la pandémie Covid-19, les préparatifs aid al Adha 1441 ont été marqués par l’enregistrement de 242 mille unités d’engraissement et l’identification de plus de 8,2 millions de têtes ovines et caprines. De même, l’ONSSA a effectué plus de 1.500 sorties de contrôle, prélevé et analysé 530 échantillons d’aliments pour animaux et 842 échantillons de viande.

Aussi, 108 tonnes de fientes de volaille ont été interceptées et détruites par les commissions mixtes de contrôle au niveau de certains axes routiers et de quelques unités d’élevage, 1000 boucles ont été retirées et 25 procès-verbaux ont été adressés au Parquet, précise encore l’office.

FAR: L'armée de réserve sera étoffée