Annulation des congés par Ait Taleb: Les professionnels de la santé dénoncent une décision “unilatérale”

05 Août 2020 à 08:34 Société
Annulation des congés par Ait Taleb: Les professionnels de la santé dénoncent une décision “unilatérale”

Certaines mesures décidées par le gouvernement pendant cette crise sanitaire liée au Covid-19 n’en finissent pas d’attiser la colère et la critique. Encore une fois, c’est le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, qui est sur le banc des accusés suite à sa dernière décision d’annuler le congé annuel de l’ensemble du personnel relevant de son département (médecins, infirmiers ..). La cause avancée par le ministre, n’est autre que la situation sanitaire inquiétante que traverse le pays.

Cela dit, les professionnels du secteur estiment avoir accompli leur devoir comme il se doit depuis le début de la crise et ont été au front face au virus alors que les citoyens étaient confinés chez eux au chaud, et méritent un congé, qui a d’ailleurs été réduit, pour renouveler leurs forces et reprendre leurs postes en bonne forme.

Respectant les mesures de prévention sanitaires et de distanciation sociale, des micro-manifestations du personnel de Santé ont été observées ce mardi 4 août à l’échelle nationale pour dénoncer cette décision, à l’image du sit-in du personnel de santé de l’hôpital Moulay Abdellah de Salé organisé par la Fédération marocaine de la santé, affiliée à l’Union Marocaine du travail (UMT) , pour protester contre la « décision unilatérale et improvisée », de la tutelle.

Selon un infirmier membre de la fédération qui s’est confié à Hespress Fr sous couvert de l’anonymat, « la décision du ministère de la santé a été choquante ».

Photo Mounir Mehimdate

La tutelle «  a donné au personnel de santé, déjà en congé, 48h pour rejoindre les postes, sans consultation préalable avec les parties concernées, sans prendre en considération leur déplacement en famille pour passer leurs vacances ni les réservations déjà effectuées et sans même prendre en considération leur besoin important de repos après le stress cumulé depuis le début de la pandémie ».

Tout en rappelant que 120 personnes travaillant dans le secteur de la santé sont actuellement sous traitement après avoir contracté le Coronavirus et que l’ensemble du personnel de santé a fait un travail exceptionnel lors de cette crise sanitaire et continue de le faire, la fédération marocaine de la santé  « refuse catégoriquement la décision du ministère d’annuler les congés annuels », qui selon elle « va accentuer la pression psychologique et la fatigue chez les professionnels du secteur ».

Photo Mounir Mehimdate

Cette décision « n’est vraiment pas celle qu’ils attendaient. Elle est même contraire à ce u’ils espéraient comme motivation », nous dit-il.

Soutenant fortement l’ensemble des fonctionnaires de la santé, notamment les personnes infectées par le virus, la fédération marocaine de la santé réitère également sa demande de « versement des indemnités spéciales Covid-19 au profit des cadres et professionnels de la santé à l’image de leurs confrères dans d’autres pays ». Une demande qui a été soumise au ministère de la santé le 18 mai, rappelle la fédération.

Il convient de souligner que selon d’autres avis, la décision du ministère de la santé est justifiée, car intervient dans un contexte où le système de santé au Royaume connaît une pénurie en personnel, notamment médecins et infirmiers. Un congé au personnel de santé au milieu d’une telle crise sanitaire pourrait accentuer ce manque au sein de structures hospitalières déjà encombrées.

Coronavirus : De nouvelles mesures restrictives imposées à Tanger et Fès