Education: L’ONU définit les domaines d’action prioritaires face au coronavirus

04 Août 2020 à 21:28 Monde
Education: L’ONU définit les domaines d’action prioritaires face au coronavirus

L’Organisation des Nations-Unies a déploré mardi que plus d’un milliard d’élèves ont été touchés par la fermeture des écoles dans plus de 160 pays dans le monde en raison de la pandémie, qui a « bouleversé l’éducation comme jamais auparavant ».

Dans une note de synthèse sur la Covid-19 et l’éducation, l’ONU recommande des mesures dans quatre domaines prioritaires:

1/ Réouverture des écoles

Une fois, la transmission de la Covid-19 jugulée à l’échelle locale, le retour des élèves dans les écoles et autres centres d’enseignement dans les meilleures conditions de sécurité possibles doit être «la priorité absolue».

L’ONU estime qu’il sera essentiel de soupeser les risques pour la santé et ceux pour l’éducation et la protection des enfants, en tenant compte des effets sur la participation des femmes au marché du travail.

2/ Priorité à l’éducation dans les décisions financières

Avant la crise actuelle, le déficit de financement en matière d’éducation dans les pays à revenu faible ou intermédiaire était déjà de 1.500 milliards de dollars par an. Depuis, ce déficit s’est creusé, selon l’ONU.

L’organisation mondiale appelle ainsi à préserver et à augmenter le budget alloué à l’éducation qui «doit être placée au cœur de l’action de solidarité internationale, à savoir la gestion de la dette, les plans de relance économique, les appels humanitaires mondiaux et l’aide publique au développement».

3/ Ciblage des personnes les plus isolées

Les initiatives dans le domaine de l’éducation doivent bénéficier aux personnes les plus à même d’être laissées de côté: celles en situation d’urgence ou de crise, celles qui font partie de minorités, celles qui sont déplacées ou handicapées.

4/ Avenir de l’éducation

Bien que préjudiciable, la crise engendrée par la pandémie de Covid-19 offre actuellement une chance singulière de repenser l’enseignement, estime l’ONU. Les Etats peuvent ainsi adopter des systèmes prospectifs, qui permettront d’offrir à tous une éducation de qualité et serviront de tremplin à la réalisation des 17 Objectifs de développement durable d’ici 2030.

Les Nations-Unies appellent à investir dans le numérique et dans les infrastructures, à enseigner aux élèves comment apprendre, à revitaliser l’apprentissage tout au long de la vie et à renforcer les liens entre éducation formelle et non formelle.

Fortes explosions à Beyrouth au moins une dizaine de blessés