UNICEF : Un enfant sur trois dans le monde est empoisonné par le plomb

01 Août 2020 à 10:41 Monde
UNICEF : Un enfant sur trois dans le monde est empoisonné par le plomb

Environ 1 enfant sur 3, soit jusqu’à 800 millions dans le monde, a un taux de plomb dans le sang égal ou supérieur à 5 microgrammes par décilitre (µg/dL), niveau auquel il faut agir, selon un rapport publié par l’UNICEF et l’ONG Pure Earth, qui précise que près de la moitié de ces enfants vivent en Asie du Sud.

« Avec peu de symptômes précoces, le plomb fait silencieusement des ravages sur la santé et le développement des enfants, avec des conséquences potentiellement fatales », a déclaré Henrietta Fore, Directrice générale du Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF).

« Connaître l’ampleur de la pollution au plomb – et comprendre les dégâts qu’elle cause aux vies individuelles et aux communautés – doit inspirer une action urgente pour protéger les enfants une fois pour toutes », a-t-elle souligné dans un communiqué.

Notant que l’empoisonnement au plomb touche les enfants à une échelle massive et jusqu’alors inconnue, l’agence onusienne et Pure Earth demandent une action urgente pour abolir les pratiques dangereuses, y compris le recyclage informel des batteries au plomb.

Le rapport, intitulé « The Toxic Truth : Children’s exposure to lead pollution undermines a generation of potential », est une analyse de l’exposition des enfants au plomb entreprise par l’Institute of Health Metrics Evaluation (IHME) et vérifiée par une étude approuvée pour publication dans Environmental Health Perspectives.

L’UNICEF et Pure Earth demandent une action urgente pour abolir les pratiques dangereuses, y compris le recyclage informel des batteries au plomb.

Coronavirus : Plus de 1.400 morts aux Etats-Unis en 24H