Les Emirats lancent la première centrale nucléaire du monde arabe

01 Août 2020 à 11:46 Monde
Les Emirats lancent la première centrale nucléaire du monde arabe

Les Émirats arabes unis ont annoncé samedi, l’exploitation avec succès du premier réacteur nucléaire de leur future centrale nucléaire Barakah, la première centrale nucléaire pacifique du monde arabe.

Grâce à cette première unité de la centrale électrique, les Emirats seront le premier pays arabe à utiliser l’énergie nucléaire pour répondre à leurs besoins en énergie. Conçu avec l’appui de la Corée du sud, le projet de centrale nucléaire pacifique nommée Barakah vise à créer quatre réacteurs nucléaires.

« Nous annonçons le succès des EAU dans l’exploitation du premier réacteur nucléaire pacifique du monde arabe, dans les stations d’énergie nucléaire de Barakah à Abu Dhabi. Les équipes de travail ont réussi à charger des colis de combustible nucléaire, à effectuer des tests complets et à mener à bien l’opération », a annoncé le cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président et Premier ministre des Émirats arabes unis et souverain de Dubaï, sur Twitter.

« Je bénis mon frère Mohamed ben Zayed pour cette réalisation », a-t-il ajouté.

Ce premier réacteur devait être mis en service en 2017 mais la date de démarrage a été reportée pour s’assurer des conditions légales de sécurité. Fondée en 2016, Nawah Energy Company, qui se chargera de l’exploitation et de l’entretien du projet ne devrait pas tarder à commencer à l’exploitation commerciale de ce premier des quatre réacteurs.

Se félicitant de cet accomplissement pour les Emirats qui ont travaillé pendant près d’une quinzaine d’années pour ce projet, Mohamed Al Hammadi, directeur général d’Emirates Nuclear Energy Corporation, a estimé qu’il s’agissait de « l’aboutissement de plus d’une décennie de vision, de planification stratégique et de gestion de programme solide ».

« Malgré les récents défis mondiaux, notre équipe a fait preuve d’une résilience et d’un engagement exceptionnels pour la livraison en toute sécurité de l’unité 1. Nous sommes maintenant un autre pas de plus vers la réalisation de notre objectif de fournir jusqu’à un quart des besoins en électricité de notre nation et d’alimenter sa croissance future avec une électricité sûre, fiable et sans émissions », a-t-il ajouté.

Lorsque ce programme nucléaire pacifique qui aura pour objectif de répondre aux besoins énergétiques futurs du pays arrivera à terme, les quatre réacteurs auront la capacité de produire 5 600 mégawatts d’électricité, soit environ 25 % des besoins des Emirats arabes unis.

USA: Donald Trump va interdire TikTok aux Etats-Unis