USA: Donald Trump va interdire TikTok aux Etats-Unis

01 Août 2020 à 10:41 Monde
USA: Donald Trump va interdire TikTok aux Etats-Unis

L’application controversée TikTok soupçonnée d’être utilisée par les renseignements chinois, va être interdite aux Etats-Unis a annoncé le président américain Donald Trump.

Menant une fronde contre les renseignements chinois, le président américain a pris la décision d’interdire ce réseau social devenu phénomène chez les jeunes. « En ce qui concerne TikTok, nous l’interdisons aux Etats-Unis », a déclaré Donald Trump à des journalistes à bord de l’avion présidentiel Air Force One.

Ces dernière semaines, alors que TikTok a fait l’objet d’une enquête du CFIUS, l’agence chargée de s’assurer que les investissements étrangers ne présentent pas de risque pour la sécurité nationale, des responsables américains ont laissé entendre leurs craintes que le réseau social ne soit utilisé par les renseignements chinois à des fins qui nuiraient aux intérêts américains.

Steven Mnuchin, le secrétaire américain au Trésor, avait fait savoir mercredi qu’il ferait une « recommandation » sur TikTok à la Maison Blanche cette semaine.

TikTok qui appartient au groupe chinois ByteDance compte près d’un milliard d’utilisateurs dans le monde et le groupe possède une application similaire à TikTok en Chine sous le nom Douyin.

Les propriétaires de l’application affirment ne pas avoir de liens avec le gouvernement chinois, et expliquent que données des utilisateurs sont gérées dans des serveurs situés aux États-Unis et à Singapour, et pas en Chine continentale, ce qui protégerait ces données de l’accès du gouvernement chinois.

Plusieurs médias américains ont affirmé vendredi que le président républicain avait l’intention d’imposer au groupe chinois de vendre TikTok, et d’autres spéculations parlaient de placement de l’entreprise dans la liste noire comme Huawei, ce qui empêcherait les entreprises américaines comme Apple et Google de leur fournir des services.

Selon le Wall Street Journal et l’agence Bloomberg, le président était sur le point de signer un ordre officiel pour obliger la maison-mère chinoise à vendre sa filiale américaine au nom de la protection de la sécurité nationale.

D’autres médias américains, comme le New York Times et la chaîne de télévision Fox News, ont affirmé de leur côté que le géant informatique Microsoft envisage de racheter TikTok, qui pourrait valoir des dizaines de milliards de dollars.

TikTok a refusé de commenter les informations sur cette supposée vente forcée, affirmant simplement être « confiant dans le succès à long terme de TikTok ».

UNICEF : Un enfant sur trois dans le monde est empoisonné par le plomb