L’Irak souhaite l’ouverture d’une ambassade du Maroc à Bagdad

19 Sep 2018 à 09:00 Gouvernement
L’Irak souhaite l’ouverture d’une ambassade du Maroc à Bagdad

Le ministère irakien des Affaires étrangères a fait part de son souhait dz voir  le Maroc ouvrir une ambassade à  Bagdad. Cette demande a été formulée par le chef de la diplomatie irakienne, Ibrahim Jaafari, lors dune rencontre, la semaine dernière au Caire, avec la secrétaire d’Etat marocaine aux AE, Mounia Boucetta. Les autorités irakiennes souhaiteraient voir la representation diplomatique marocaine ouvrir ses portes dans les plus brefs délais.

L’Irak tient à renforcer ses relations avec le monde, surtout les pays arabes et faciliter les procédures pour les Irakiens qui veulent visiter le Maroc.

Pour Ibrahim Jaafari, l’ouverture d’une ambassade marocaine pourra renforcer la coopération entre Bagdad et Rabat dans les domaines sécuritaires, stratégiques, et de lutte contre le terrorisme.

Mounia Boucetta, de son côté, a affirmé qu’elle « va travailler à mettre en place des négociations politiques entre les deux pays ».

Lenteur de procédure pour les Irakiens en visite au Maroc

Pour tenter de mieux comprendre les dessous des relations diplomatiques entre les deux pays, Hespress FR a contacté Abderrahim Al Aalam, politologue spécialisé en droit international et professeur à l’université Caddi Ayad. Le spécialiste commence par affirmer qu’il a déjà eu affaire à des cas où des Irakiens restaient bloqués parce qu’ils ne pouvaient pas venir au Maroc à cause des complications de procédure de visa.

«Dans le cadre de mon travail, j’invite des professeurs irakiens à des conférences et des rencontres dans le royaume, mais ils ont toujours un problème. Ils doivent partir à l’ambassade du Maroc en Jordanie et c’est là-bas où ils peuvent demander le visa. Il faut qu’on envoie une demande à l’ambassade jordanienne. Après ils obtiennent le visa», explique le professeur. «Aujourd’hui, il y a quelques Irakiens qui viennent mais les procédures sont très longues», dénonce notre interlocuteur.

Ce qui le surprend c’est que le «Maroc jusqu’à présent n’a pas d’ambassade en Irak. L’Arabie saoudite, et d’autres pays, arabes et autres, ont une ambassade sur place». Le fait qu’une partie du pays soit en guerre n’explique pas l’absence de présence diplomatique à Bagdad, estime-t-il.

Préparer le retour des Marocains en Irak

L’Irak sera en paix un de ces jours. «Il faut que l’ambassade marocaine soit installée pour préparer le retour des Marocains qui veulent s’établir en Irak. Il y avait une grande communauté de Marocains dans ce pays, des médecins, des professeurs. L’Irak aura besoin de main d’œuvre. Il faut que le Maroc accélère le processus d’ouverture d’une ambassade en Irak», insidte le politologue.

Et de souligner que se rapprocher de l’Irak ne peut être que bénéfique pour le royaume.

Enfin, conclt-il, faciliter les procédures en établissant une ambassade à Bagdad peut apporter un nouveau marché touristique pour le Maroc et vice-versa.

Réunion jeudi du Conseil du gouvernement