Tanger: Le 1er festival Africa Taba’Talent en mode digital 

27 Juil 2020 à 00:09 Culture
Tanger: Le 1er festival Africa Taba’Talent en mode digital 

La ville du détroit abrite, à compter du 25 juillet, le 1er festival Africa Taba’Talent, en mode digital, en proposant une panoplie d’activités culturelles et de spectacles animés par de jeunes artistes marocains et migrants.

Compte tenu de la conjoncture particulière, liée à la pandémie du coronavirus, le festival a dû s’adapter et se tenir en mode digital, et mettre à l’honneur les performances en musique, danse et chant, des artistes résidents et des gagnants des opens mics et battle de danse de Tabadoul, ainsi qu’à promouvoir les valeurs de tolérance, de vivre ensemble et de diversité culturelle.

Silvia Coarelli, présidente de l’association Tabadoul, initiatrice de l’événement explique: « Le festival devait se tenir en plein air sur la nouvelle Marina de Tanger, mais étant donné la situation , mondiale liée au Covid- 19 nous avons décidé d’adapter le festival à la situation sanitaire du Maroc, en proposant une édition entièrement digitale et gratuite sur notre site et nos réseaux sociaux ».

« Ne pas réaliser cette édition 2020 aurait voulu dire renoncer à la construction de ce rêve« , ajoute-t-elle, notant que la transformation d’un festival « réel » en « digital » nécessite des moyens et toute une logistique complètement différents, mais l’association a travaillé depuis mars dernier pour essayer de rendre ce rendez-vous culturel le plus fidèle possible à ce qu’aurait été le Festival sur la marina de Tanger.

Africa Taba’Talent se fixe pour objectif général de ses activités est de soutenir la mise en oeuvre de projets visant à favoriser l’inclusion, l’autonomisation et la cohésion sociale entre les jeunes marocains et migrants étrangers en situation difficile à Tanger, en utilisant le vecteur de la culture et de l’art.

Des workshops en break dance, graffiti et parkour, organisés par des jeunes marocains, des migrants et des participants de Tabadoul, figurent aussi au menu de cette édition, outre des projections de documentaires à thématiques engagées et le making-off sur le projet Africa Taba’Talent.

Concernant les concerts et spectacles au programme de cette édition, ils sont partagés en plusieurs sections, dont les musiques originelles, les musiques Covers, les danses solo, les danses collectives et les rencontres artistiques, qui sont animées par plusieurs artistes, dont Yasmine Jhabli, Tofangui Wilfried Coulibaly, Ossama Eliane Jaelle Coulibaly, Jean Eudes Aka, Naomie Anne Metushelah coulibaly, Anass Tsouli, Saoussan Kotbi, Yasmine Chakir, Abdelmounim Mensouri, Imad Ben Rkia, Sophie Christelle Guei, Najlae Boujemaa, Sophie Christelle Guei et Tchuppo Laudrice.

A l’affiche aussi des expositions réalisées par les bénéficiaires du projet sous la direction d’artiste affirmés. Parmi elles figurent les expositions « Roboteca » et « Cartes postales », qui sont le résultat d’ateliers menés auprès des jeunes talents visuels de Tabadoul lors des neuf derniers mois.

Bnat Lalla Menana font la promotion de Chefchaouen