Ait Taleb annonce une campagne de vaccination contre certaines maladies en attendant le vaccin anti-Covid

25 Juil 2020 à 20:18 Société
Ait Taleb annonce une campagne de vaccination contre certaines maladies en attendant le vaccin anti-Covid

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a annoncé une campagne de vaccination contre la grippe saisonnière et infections pneumocoques, au profit des personnes souffrant de maladies chroniques afin de renforcer leur immunité, en attendant un vaccin anti-Covid-19 sûr et efficace. 

A cet effet, a-t-il dit lors d’un webinaire organisé sous le thème « Covid-19, Grippe, HPV et pneumocoque: importance de la vaccination, quelles recommandations? », les hôpitaux marocains seront approvisionnés en vaccins anti-grippaux et anti-pneumocoques durant l’automne prochain.

Ai, t Taleb a, dans ce sens, mis en avant la gravité de la grippe saisonnière pour les populations vulnérables, notamment les personnes âgées, les femmes enceintes, les nourrissons et les personnes atteintes de maladies graves, insistant toutefois que le vaccin anti-grippe saisonnière n’est pas efficace contre la Covid-19.

Il s’agit cependant, a-t-il tenu à souligner, d’un scénario préventif qui sera mis en place aux côtés des mesures préventives déjà en vigueur.

Chaque année, entre 250.000 et 650.000 personnes décèdent des suites de la grippe saisonnière dans le monde, ajoutant qu’elle touche de 3 à 5 millions de personnes par an à travers la planète, a rappelé le ministre.

Ait Taleb est également revenu sur les mesures mises en place, très tôt, par les autorités compétentes en vue de juguler la pandémie, et qui ont, a-t-il affirmé, permis au Royaume d’éviter le pire.

Revenant sur les hausses de nouveaux cas constatées ces derniers temps, le ministre s’est voulu rassurant en affirmant que ces augmentations étaient prévisibles du fait de l’allègement des mesures de confinement et de la reprise des activités, impliquant davantage de contacts et de rassemblement.

Toutefois, a-t-il relevé, il est absolument nécessaire de rester vigilent et de continuer à se conformer aux consignes préventives, notamment le port correct du masque, les gestes barrières et la distanciation sociale.

Il  évoqué, dans ce contexte, les célébration d’Al Aid Adha en famille, invitant les Marocains a faire montre de responsabilité et de patriotisme, en se protégeant et en protégeant les autres.

« Nous sommes aujourd’hui face à un nouvel enjeu pour affronter le covid-19. Il s’agit de prendre en charge les personnes atteintes de maladies chroniques et leur garantir la continuité du traitement et des services de santé dans les établissements hospitaliers publics et privés« , a-t-il soutenu.

Les hôpitaux doivent être en mesure d’accueillir les personnes souffrant de maladies autres que la Covid-19, a-t-il poursuivi dans ce sens, avançant essentiellement les cas des femmes enceintes, des enfants à vacciner, des personnes atteintes d’insuffisance rénale, de cancer ou encore celles devant subir des opérations urgentes.

Il a, de même, indiqué qu’un reconfinement peut être opéré à tout moment si le relâchement persiste au sein de la population.

Le webinaire grand public initié par la Société marocaine des sciences médicales en collaboration avec le ministère de la Santé, a connu la participation d’experts nationaux et internationaux, qui ont de divers sujets liés à la vaccination en cette période exceptionnelle liée à la pandémie du coronavirus.

Maroc/Coronavirus: Le taux de reproduction grimpe 1,59%