DGAPR: Les paniers de denrées alimentaires autorisés dès le 2ème jour de l’Aid

24 Juil 2020 à 13:05 Société
DGAPR: Les paniers de denrées alimentaires autorisés dès le 2ème jour de l’Aid

La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), a fait savoir ce vendredi qu les familles des pensionnaires dans l’ensemble des établissements pénitentiaires seront autorisées d’apporter des approvisionnements en denrées alimentaires dès le deuxième jour de l’Aid Al Adha. 

Dans un communiqué, la DGAPR indique que « compte tenu des conditions exceptionnelles actuelles qui requièrent la prise d’une série de précautions et de mesures préventives pour faire face à la propagation du nouveau coronavirus, les familles des pensionnaires dans l’ensemble des établissements pénitentiaires seront autorisées à apporter des denrées alimentaires dès le deuxième jour de l’Aid Al Adha ».

Cette autorisation est également valable durant les jours programmés pour chaque établissement pénitentiaire, fait encore noter la Délégation générale, soulignant que les familles seront uniquement autorisées à remettre le panier des denrées à leurs proches parmi les pensionnaires, sans visites, ni dépôt d’argent, d’habits ou d’autres objets.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’avènement de l’Aid Al Adha et conformément à la décision de la DGAPR d’exclure les célébrations religieuses de l’interdiction du dépôt de panier, eu égard à l’importance de cette occasion et de son impact à la fois sur le moral des pensionnaires et sur la préservation des relations et des liens familiaux.

Les établissements pénitentiaires offriront toutes les facilités nécessaires aux pensionnaires pour prendre contact avec leurs familles en vue de les informer du rendez-vous prévu et des conditions nécessaires pour apporter le panier, assure la DGAPR, qui a appelé l’ensemble des familles des pensionnaires à adhérer de manière sérieuse et responsable à cette opération et de participer de façon effective à sa réussite, dans le strict respect des mesures préventives contre la covid-19 et ce pour la sécurité sanitaire de la population carcérale.

Santé: Le CHU Hassan II de Fès lance une étude pour l'éradication de l'hépatite C