Coronavirus : Donald Trump masqué en public pour la première fois et record quotidien d’infections

12 Juil 2020 à 12:42 Monde
Coronavirus : Donald Trump masqué en public pour la première fois et record quotidien d’infections

Le président américain Donald Trump a porté un masque en public pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus alors qu’elle fait rage aux Etats-Unis. Trump se rendait à l’hôpital militaire Walter Reed à l’extérieur de Washington, où il a rencontré des soldats blessés et des travailleurs de la santé. « Je n’ai jamais été contre les masques mais je pense qu’ils ont un temps et un lieu », a-t-il fait part en quittant la Maison Blanche.

Auparavant, en avril,  il avait déjà déclaré qu’il ne porterait pas de masque et s’était même moqué de son rival démocrate à la présidentielle américaine Joe Biden. Mais samedi, il a déclaré : « Je pense que lorsque vous êtes à l’hôpital, notamment dans ce contexte particulier, où vous parlez, à beaucoup de soldats et de personnes qui, dans certains cas, viennent de quitter les tables d’opération, c’est une bonne chose de porter un masque ».

Pourtant, lorsque les « Centers for Disease Control (CDC) » des Etats-Unis avaient commencé en avril à recommander aux gens de porter des masques ou un morceau de tissu en public pour lutter contre la propagation du virus, Trump avait déclaré aux journalistes qu’il ne suivrait pas cette pratique. « Je ne pense pas que je vais le faire », avait-il déclaré à l’époque. « Porter un masque pour saluer les présidents, les premiers ministres, les dictateurs, les rois, les reines – je ne le vois tout simplement pas ». On le sait le port du masque au fil du temps de la Covid-19, est devenu du ressort du débat politique bien plus qu’une protection sanitaire.

Faut croire que Trump a semble-t-il, revu sa copie entretemps. Et ce changement de ton est intervenu alors que les Etats-Unis ont enregistré 66 528 cas de coronavirus samedi, un nouveau record quotidien, pour une journée. Le nombre d’infections dans le pays s’élève à 3 247 782 cas tandis que pour ce qui est du bilan macabre on fait état de 134 815 décès selon les données de l’Université Johns Hopkins, la référence en la matière.

Devant cette flambée d’infections on a commencé à resserrer les restrictions. C’est ainsi que la Louisiane a ordonné que le port du masque en public était désormais obligatoire. Le gouverneur démocrate John Bel Edwards a également ordonné la fermeture de bars à travers toute la Louisiane et restreint la fréquentation des restaurants, qui ne pourront plus servir les clients à l’intérieur. Ces mesures entrant en vigueur dès lundi.

Le Texas voisin a enregistré une nouvelle augmentation des infections à coronavirus, avec un record de 10 500 nouveaux cas enregistrés dans la journée de samedi. Le gouverneur de la Caroline du Sud a rendu une ordonnance interdisant la vente d’alcool après 23h00 dans les bars et restaurants pour tenter de stopper la propagation du virus. Avec la Covid-19, à quelque chose malheur est bon. Un tribunal de l’Indiana a suspendu l’exécution d’un tueur reconnu coupable, ses proches ayant déclaré qu’ils craignaient de voyager pendant la pandémie pour le voir mourir. Daniel Lee devait être exécuté lundi lors de ce qui aurait été la première exécution fédérale en 17 ans dans cet Etat.

Coronavirus/USA : 66.528 nouveaux cas en 24h, nouveau record