Vidéo : Témoignages d’un parterre d’éminences à l’occasion de la commémoration du 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi

Vidéo : Témoignages d’un parterre d’éminences à l’occasion de la commémoration du 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi
vendredi 10 juillet 2020 - 01:46

La grande famille politique marocaine, de grandes personnalités de la résistance et de l’Armée marocaine de libération en passant par les militants des droits humains, du peuple de la gauche et au-delà, qu’il soit marocain ou tunisien, syndicalistes, écrivains, journalistes et autres, autant d’éminences, aujourd’hui orphelines d’une icône, Abderrahmane El Youssoufi en l’occurrence, ont tenu à lui rendre hommage à travers quelques témoignages sobres et poignants et qui en disent long la perte que le Royaume a subi et sur le parcours de ce grand homme à l’occasion de la commémoration du 40ème  jour de son décès.  

Hespress, à travers un recueil de témoignages inédits vous propose ces témoignages parfois émouvants lors de cette commémoration organisée par le Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération (AML) et dont El Mostafa El Ktiri a tenu à ouvrir de son allocution en mettant l’accent sur l’homme qui a contribué au mouvement de résistance du pays pour la libération du Maroc ainsi qu’à l’homme politique et homme d’Etat au sens propre du mot.

L’avocat, et homme politique marocain actuel Premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires Driss Lachgar lui a emboité le pas pour rendre hommage à « l’homme d’Etat et non de l’Etat ». Abdelwahed Radi psychologue et homme politique marocain qui fut Premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires de novembre 2008 à décembre 2012 a quant à lui mis l’accent sur l’homme de culture, de droit, qui a toujours défendu la justice sociale, la démocratie et les droits humains « Il a de tous temps pris le parti de la femme et comme par hasard il est né un 8 mars qui par la suite, devint journée de la lutte pour les droits de la femme ».

Pour Mohamed Bensaid Ait Idder, homme politique et activiste marocain, considéré comme l’un des symboles de la gauche du Maroc. Ait Idder a commencé son activisme d’abord contre le protectorat français au Maroc, et a été l’un des fondateurs et dirigeants de l’Armée marocaine de libération, Abderrahmane El Youssoufi était avant tout une grande figure de la résistance marocaine dont nous étions fiers. Amina Bouayach est la présidente du Conseil National des Droits de l’Homme tout en indiquant le côté défenseur de la promotion de la femme a fait état de l’homme d’état qui maîtrisait à la perfection les volets économique, social et politique.

Latifa Jbabdi féministe marocaine et députée connue notamment pour son action pour faire évoluer la Moudawana a rappelé que c’est sous sa gouvernance que la Moudawana a vu le jour justement et se souvient que la première action de Abderrahmane El Youssoufi a été de « nous inviter au dialogue ». Moulay Abdeslam Jebli (90 ans), ancien résistant se souvient de ses immenses qualités de fédérateur et a salué ses actions de résistance. Younes Moujahid, président du Conseil national de la presse (CNP) et président de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) a rappelé que Abderrahmane El Youssoufi était journaliste et a salué tout ce que ce grand homme a donné au journalisme national et international notamment arabe et surtout ce qu’il a fait pour la liberté de la presse. Mais pas que.

Noureddine Hached, est un homme politique tunisien, ancien ministre du Travail et ancien ambassadeur. Il est le fils aîné de Farhat Hached, syndicaliste assassiné le 5 décembre 1952, et d’Emna Hached, dite Oum El Kheyr Hached. De son témoignage de Tunisie, il n’a pas tari d’éloges à l’égard de Abderrahmane El Youssoufi et c’est avec émotion qu’il lui a rendu hommage

M’barek Bouderka, plus connu parmi ses camarades de gauche sous le pseudonyme d’Abbas est un militant gauchiste de la première heure et compagnon de longue date de Abderrahmane El Youssoufi. Il a écrit la biographie du Premier ministre parue le 8 mars dernier, dans laquelle il évoque certains secrets de la politique marocaine et a rappelé l’homme de lettres tout en évoquant les qualités de ce grand homme. Il s’est dit honoré d’avoir travaillé avec lui en tant que prête plume.

40ème jour décès Abderrahmane El Youssoufi Commémoration Hommage Personnalités
Monde
Coronavirus : L’OMS classe le variant indien comme « préoccupant »
mardi 11 mai 2021 - 10:41

Coronavirus : L’OMS classe le variant indien comme « préoccupant »

Monde
Mort de Michel Fourniret, «l'Ogre des Ardennes»
mardi 11 mai 2021 - 02:53

Mort de Michel Fourniret, «l'Ogre des Ardennes»

Monde
Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière
lundi 10 mai 2021 - 17:49

Al Qods: Enorme feu au sein de l'Esplanade des Moquées pendant la prière

Monde
Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca
lundi 10 mai 2021 - 09:45

Coronavirus : L'UE n'a pas renouvelé son contrat avec AstraZeneca

Monde
Carmeltazite fait surface en Israël
lundi 10 mai 2021 - 01:52

Carmeltazite fait surface en Israël