Hamdallah dément s’opposer au transfert de Belhanda à Al-Nassr

07 Juil 2020 à 18:35 Sport
Hamdallah dément s’opposer au transfert de Belhanda à Al-Nassr

Abderrazak Hamdallah est sorti de ses gonds pour adresser les rumeurs concernant son conflit avec Younès Belhanda. L’ex-international marocain a nié toutes accusations sur son refus du transfert du joueur de Galatasaray à Al-Nassr. 

Abderrazak Hamdallah règle ses comptes avec la presse. Depuis quelques jours, plusieurs médias saoudiens et turcs ont avancé que l’attaquant d’Al-Nassr aurait mis son veto sur l’arrivée de Younès Belhanda au sein du club saoudien, affirmant qu’il refusait catégoriquement de faire équipe avec son compatriote suite à leur conflit avant la CAN 2019.

Le natif de Safi, qui a eu écho des rumeurs, n’a pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux en précisant qu’il n’avait pas son mot à dire sur le transfert des joueurs.

« Je m’adresse à la presse de bas étage qui a écrit sur mon supposé refus du transfert de Belhanda. J’ai envie de vous dire de vous retourner vers dieu et vous demandez sur ce que vous écrivez. Pour ma part, je n’ai aucun pouvoir sur le transfert de joueurs, il y a des gens qui s’occupent de ça dans l’équipe. Je suis comme n’importe quel joueur et je n’ai pas mon mot à dire », a-t-il écrit en Story sur son compte Instagram.

Pour rappel, le conflit entre Belhanda et Hamdallah date de l’avant Coupe d’Afrique des Nations 2019. Sous l’ère de Renard et à quelques jours de la compétition africaine en Egypte, le joueur d’Al-Nasr avait subitement quitté le camp d’entraînement.

Si la raison officiellement avancée était une blessure, les rumeurs de tensions avec de nombreux joueurs dont Younès Belhanda  avaient ressurgi. Ce dernier avait d’ailleurs mis le feu au poudre en se moquant ouvertement de son ancien coéquipier de l’équipe nationale.

Indésirable à Galatasaray, Younès Belhanda, qui est en contrat jusqu’en 2021, quittera probablement le club turc cette saison. Al-Nassr a exprimé à nombreuses reprises son envie de recruter l’ancien de l’OGC Nice et serait prêt à mettre la main à la proche pour payer la prime de sortie de l’international marocain.

Coronavirus: 3 nouveaux membres de l'Ittihad Tanger testés positifs