Coronavirus/Maroc : Le bilan toujours en hausse dans la région de Marrakech-Safi

06 Juil 2020 à 11:34 Société
Coronavirus/Maroc : Le bilan toujours en hausse dans la région de Marrakech-Safi

Victime d’un grand foyer de contamination, la région de Marrakech-Safi a, une fois de plus, enregistré le nombre le plus élevé de nouveaux cas, ce lundi 6 juillet, à 10 heures. Dans sa globalité, le Maroc a enregistré 114 nouvelles contaminations.

La plateforme de veille et de suivi de Hespress, covid.hespress.com/fr, détaille ainsi que le Maroc compte ce lundi, 14.329 cas confirmés, 235 décès (soit un taux de mortalité de 1,64%), 9.837 guérisons, 758.747 cas exclus après des tests négatifs en laboratoire (soit une augmentation de 7.382), et 4.257 cas en cours de traitement.

Selon le ministère de la Santé, de nouveaux cas ont été recensés dans 8 régions du Maroc. En premier lieu, Marrakech-Safi qui enregistre le nombre de cas le plus élevé ces dernières 24 heures, soit 524, portant son bilan total à 2530.

Ce bilan s’explique par l’apparition d’un foyer industriel à Safi, qui a affolé les compteurs des cas coronavirus dans la région, poussant ainsi les autorités à placer la ville en quarantaine.

Marrakech-Safi est suivie par Tanger-Tétouan Al Hoceima qui compte 28 nouvelles contamination, pour un total de 2582 personnes touchées par la pandémie.

Avec 12 nouveaux cas, Guelmim-Oued Noun en 3e position des villes les plus touchées par de nouveaux cas ces dernières 24 heures et totalise un nombre de 97 cas depuis l’apparition du virus. 11 nouvelles contaminations ont été observées dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra (688).

Fès-Meknès enregistre 7 nouveaux cas, pour un bilan de 1556. Casablanca-Settat, la région la plus touchée du Maroc, recense 4 nouveaux cas pour un total de 3667 tandis que Rabat-Salé-Kénitra (2005) enregistre un nouveau cas, au même titre que l’Oriental (221).

La situation est restée la même à Drâa Tafilalet (586), Beni Mellal-Khenifra (159), Souss-Massa (92) et Dakhla-Oued Ed Dahab.

Marocains bloqués à l'étranger: Le rapatriement se poursuit à partir de plusieurs pays