Coronavirus : Un jour dans le monde

30 Juin 2020 à 00:58 Monde
Coronavirus : Un jour dans le monde

La pandémie du coronavirus (Covid-19) progresse dans le sud des Etats-Unis et en Amérique latine et menace de repartir en Europe, où les habitants sont appelés à rester vigilants. Une nouvelle vague de contaminations à Pékin depuis quinze jours continue d’inquiéter les autorités. Au Royaume-Uni, on a durci les mesures de confinement à Leicester, au centre du pays. L’OMS tire, une nouvelle fois, la sonnette d’alarme. Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d’une conférence de presse virtuelle comme la semaine dernière a déclaré, que la pandémie « s’accélère » face à un « monde divisé » et à « un manque d’unité nationale et de solidarité mondiale, (…) le pire est à venir », a-t-il encore averti. Les seuils symboliques des 502 000 morts (502 947) et près de 10,2 millions de cas (10 199 798) ont été franchis à l’échelle planétaire.

 

Au Maroc, le bilan national de contamination au coronavirus faisait état ce lundi 29 juin à 18H, de 93 nouvelles guérisons, soit un total de 8833 et quatre nouveaux décès, pour un total de 225. La plateforme de veille et de suivi de Hespress, covid.hespress.com/fr, détaille ainsi que le Maroc compte désormais, 12.290 cas confirmés, 225 décès (soit un taux de mortalité de 1,83%), 8.833 guérisons, 650.524 cas exclus après des tests négatifs en laboratoire (soit une augmentation de 16.321), et 3.232 cas en cours de traitement.

En Afrique, on comptait ce lundi juin plus de 380 000 cas confirmés de coronavirus avec plus de 181 000 guérisons et 9 664 décès selon le bureau régional de l’OMS pour l’Afrique. Les pays les plus touchés par la pandémie sont l’Afrique du Sud (138 134 cas et 2 456 décès), l’Égypte (65 188 et 2 789 décès), le Nigeria (24 567 cas et 565 décès), le Ghana (17 351 et 112 décès), l’Algérie (13 571 cas et 905 décès) et le Cameroun (12 592 cas et 313 morts).

Le Royaume-Uni a annoncé dans la soirée un durcissement du confinement à Leicester, dans le centre du pays, après une flambée de nouveaux cas (866 au cours des deux dernières semaines). Aux États-Unis, où le coronavirus (Covid-19) a contaminé plus de 2,5 millions de personnes au total (38 715 ces dernières 24h) et fait 125 928 victimes (+ 265 morts en 24h), la ville de New York a prolongé la fermeture des théâtres de Broadway jusqu’au 21 janvier 2021 minimum. La contagion s’accentue dans plus de la moitié des États américains, et notamment en Californie, au Texas et en Floride, très peuplés.

Au total, 188 pays sont touchés par la pandémie de coronavirus. Au podium macabre on retrouve bien sûr, les Etats-Unis en tête, le Brésil (1 344 143 cas et 57 622 décès), le Royaume-Uni (313 467 cas et 43.659 morts). L’Europe reste, elle aussi, fortement impactée avec 2,4 millions de cas et 191 077 décès. Au Brésil, 1 661 morts ont été recensés lors des dernières 24h. Les chiffres continuent de suivre une tendance à la hausse mais le gouvernement continue pourtant à communiquer des messages encourageants, assurant que la situation est sous contrôle. Le Mexique qui compte 216 852 cas pour 26 648 décès est le second pays d’Amérique Latine le plus endeuillé. Le Pérou est celui qui compte le plus de cas après le Brésil (279 419 pour 9 317 décès) il est suivi du Chili avec 271 982 cas et 5 509 décès.

En Espagne, le bilan faisait état, dimanche, de 118 nouveaux cas en 24h, soit 248 970 cas au total, pour 28 346 morts (2 décès en 24h). En matière de déconfinement, la date du 1er juillet est le prochain cap fixé par le gouvernement espagnol. En Italie (240 436 et 34 744 décès), le bilan officiel communiqué dimanche par les autorités faisait état de 22 décès supplémentaires en 24h (8 la veille), malgré la découverte de plusieurs foyers épidémiques, notamment à Rome, les autorités cherchent à rassurer. 262 nouvelles contaminations au cours des dernières 24 heures ont été signalées lundi par l’Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses, chargé du suivi quotidien de l’épidémie. Le nombre total d’infections s’élève désormais à 193 761 depuis le début de l’épidémie dans le pays. Quatre décès supplémentaires ont également été rapportés, portant le bilan total de l’épidémie à 8961 décès. En France, plusieurs foyers ont été découverts obligeant la fermeture de nombreuses écoles, après un week-end sans chiffres de communiqué le ministère de la Santé a annoncé 35 décès depuis vendredi ce qui porte le total des cas à 194 476 cas confirmés + 280 pour un nombre global de 29 813 décès.

Berceau de la pandémie de coronavirus, la Chine pensait avoir enrayé la crise au début du printemps, mais l’apparition de nouveaux cas depuis la mi-juin, en particulier à Pékin, a remis le pays sous tension. Au total, 311 cas ont été découverts à Pékin depuis-mi-juin, où « la situation épidémique est grave et complexe », a indiqué hier Xu Hejian, un porte-parole de la ville. Dimanche, les autorités ont décidé d’opérer au confinement du canton d’Anxin (500 000 personnes), située à une soixantaine de kilomètres au sud de Pékin, après le recensement d’une dizaine de nouveaux cas.  L’Inde (548 318 cas et 16 475) est au pied du podium des pays les plus touchés derrière la Russie (640 246 cas et 9 152 décès). L’Iran (225 205 cas et 10 670 morts) n’y arrive toujours pas.

Israël a d'autres urgences que l'annexion selon Benny Gantz