Afrique du Sud : Le mandat d’arrêt contre Zuma annulé

23 Juin 2020 à 16:11 Monde
Afrique du Sud : Le mandat d’arrêt contre Zuma annulé

Le mandat d’arrêt contre l’ancien président sud-africain, Jacob Zuma, a été annulé, mardi, par la Haute Cour de Pietermaritzburg (Est du pays).

Zuma a comparu devant le tribunal pour fraude et corruption en relation avec un accord d’armes de plusieurs milliards de rands.

L’avocat de l’ancien chef d’Etat a remis au tribunal une lettre confirmant que Zuma était malade lorsqu’il n’avait pas comparu devant le tribunal en février dernier.

Le procureur n’a pas contesté l’authenticité de la lettre, permettant au tribunal de lever le mandat d’arrêt.

A la tête du pays de 2009 à 2018, Zuma (78 ans), est accusé depuis deux décennies de corruption dans le cadre d’un énorme contrat d’armement attribué en 1999. L’ancien chef d’Etat a toujours nié ces accusations.

Depuis sa première mise en cause, Zuma a utilisé toutes les voies de recours juridiques possibles pour tenter d’obtenir l’annulation de ces poursuites.

Zuma a été poussé à la démission de la présidence sud-africaine en février 2018, emporté par les nombreux scandales de corruption qui ont terni son mandat. (MAP) AO

UNESCO: La pandémie a aggravé les inégalités dans l'éducation dans le monde