EXCLUSIF. Mohamed Lyoubi: Non je n’ai pas démissionné et je n’ai aucun conflit avec le ministre

02 Juin 2020 à 21:28 Société
EXCLUSIF. Mohamed Lyoubi: Non je n’ai pas démissionné et je n’ai aucun conflit avec le ministre

« J’ai fait passer l’intérêt du pays en premier ». Ce sont les premiers mots de Mohammed Lyoubi à Hespress FR, après tout ce qui a été dit et inventé autour de sa subite disparition des écrans des Marocains pour le point de 18H sur la situation épidémiologique dans le pays.

Le « toujours » directeur de l’Epidémiologie au sein du ministère de la Santé, après plusieurs jours de suspense, de questionnements sur la disparition des écrans de cette figure rassurante qui a accompagné les journées des Marocains depuis le début de cet épisode épidémiologique peu commun, a accepté de nous expliquer.

« Si je m’abstiens de répondre c’est parce que la situation est déjà assez envenimée et tendue », a lâché Mohamed Lyoubi, qui a déploré le nombre de contres vérités et de fausses informations ayant circulé à propos de sa situation.

« Je suis toujours en poste », a-t-il dit, mettant un terme à plusieurs jours de doutes et de spéculations sur les raisons de sa disparition. « J’ai privilégié l’intérêt du pays avant toute autre considération. Et donc, pour le moment je n’ai pas présenté ma démission », a-t-il expliqué.

S’il n’a pas démissionné, au moment où le Maroc fait face à une situation exceptionnelle d’épidémie due au covid-19, « c’est parce que j’ai préféré mettre de côté toutes les manigances de l’entourage de Monsieur le ministre (Khalid Aït Taleb) et de ne pas trop prêter attention à cela, faisant passer en premier, l’intérêt du pays ».

Concernant le fond du problème, Mohamed Lyoubi a déclaré que « cela a été provoqué, malheureusement, par deux personnes dans l’entourage du ministre. Moi je n’ai aucun problème avec lui, je le respecte, mais ces deux personnes particulièrement, ou disons trois, dans l’entourage du ministre ont provoqué de faux-problèmes ».

Ces « faux problèmes« , souligne-t-il, qui durent depuis « quand-même pas mal de temps, tellement de temps que cela est devenu invivable, en tout cas pour moi« .

Alors que ces « manigances » menées contre sa personne durent depuis un moment déjà, le directeur de l’Epidémiologie s’était presque résolu à lâcher l’affaire. « J’ai songé à présenter ma démission, et plus d’une fois même », a-t-il reconnu, ajoutant qu’il n’avait pas l’intention d’en parler au début parce qu’il savait que si la nouvelle se répandait dans les médias cela « n’allait pas être bon pour notre pays et pour notre système de santé ».

« Mais finalement ça a fuité, et je pense que ce sont les mêmes personnes qui continuent de faire fuiter et  propager des informations, pour la plupart fausses, comme le fait que (les raisons l’ayant poussé à envisager la démission, ndlr) c’est des considérations de partis, d’appartenance à des mouvements (politiques), alors que tout cela c’est archi-faux », a expliqué Mohamed Lyoubi, assurant respecter tous les partis politiques.

« Cela n’a jamais été un crime de faire partie d’un parti, mais je n’appartiens à aucun parti politique« , a-t-il asséné.

Au moment où certaines rumeurs circulaient sur le fait qu’il y aurait eu des tensions après des changements opérés au niveau du ministère, notamment à cause d’une nouvelle nomination au secrétariat général par le ministre Aït Taleb, Dr. Lyoubi a expliqué que cela n’avait rien à voir avec son problème. « Cela ne me regarde pas« , a-t-il dit.

« Ce n’est pas mon problème, bien au contraire, j’ai été le premier à féliciter le secrétaire général quand il a été nommé comme secrétaire général par intérim et de toutes les façons, je ne me suis pas porté candidat, et je n’ai jamais pensé à me porter candidat », a démenti le chef de l’Epidémiologie.

Et d’en remettre une couche: « Les nominations ça ne me concernent pas, moi je veux juste qu’on respecte les prérogatives et les hiérarchies au sein de chacune des structures, notamment la mienne, c’est tout« .

S’il n’apparaît plus sur nos écrans, laissant des millions de Marocains se demander où est passé cet homme rassurant par son professionnalisme, celui qui les a accompagnés depuis le tout début de cette crise sanitaire, Mohamed Lyoubi reste, pour le moment, à la tête de la direction de l’Epidémiologie au ministère de la Santé, assiste aux réunions en présence du ministre de la Santé, et continue d’assurer son rôle crucial dans la lutte contre l’épidémie du coronavirus.

Urgence sanitaire: Abdellatif Hammouchi en "tournée d'inspection"