Coronavirus : La CAF étudie actuellement ses options pour boucler les compétitions africaines

02 Juin 2020 à 15:24 Sport
Coronavirus : La CAF étudie actuellement ses options pour boucler les compétitions africaines

Les compétitions africaines sont toujours en suspens, depuis le début de l’épidémie du coronavirus. Lors d’une réunion, le comité de la Confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé a évoqué le sort des compétitions africaines, avec l’ambition de boucler l’édition 2019/2020 entre août et septembre. 

La Confédération Africaine de Football (CAF) surveille de près la situation du coronavirus avec l’Organisation Mondiale de la Santé et la FIFA avant de prendre des décisions sur tout développement concernant les compétitions.

L’instance africaine a déjà suspendu des événements sportifs majeurs cette année, notamment le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) Cameroun 2020, les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021, les éliminatoires de la Coupe du Monde Féminine U-17 et U-20 de la FIFA, les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2020 et les compétitions interclubs tandis que diverses nations ont terminé prématurément leurs saisons de football.

Dans ce sens, une réunion de vidéoconférence avec les responsables de la sécurité et de la sûreté des associations membres affiliées et d’autres parties prenantes a eu lieu, lundi 1er juin pour discuter des différentes alternatives pour reprendre les compétition, tout en respectant les mesures sanitaires et de sécurité.

Dans l’idéal, la CAF espère reprendre ses compétitions cet été. « La CAF est consciente que l’impact du COVID-19 sur la sûreté et la sécurité du football sera un phénomène, d’où la nécessité pour tous les intéressés d’être mis au courant des défis possibles. De plus, pour faire des recommandations sur les mesures possibles à prendre par les associations membres avant le début du football dans leurs pays respectifs », a déclaré à Cafonline le secrétaire général par intérim de Caf, Abdelmounaim Bah.

« La CAF surveille la situation de près et travaille avec les autorités compétentes, notamment l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la FIFA, entre autres, sur l’impact du virus sur le continent, et annoncera les développements de nos compétitions en temps opportun », a-t-il ajouté.

La Ligue des Champions africaine, une priorité

La CAF étudie également ses options pour reprendre la Ligue des Champions africaines, arrêtée aux demi-finales et finales de initialement prévues en mai 2020.

Quatre clubs marocains sont d’ailleurs présents en demi-finales, le Raja Casablanca, le Wydad de Casablanca, le Hassania d’Agadir, et la Renaissance Sportive de Berkane.

En effet, les demi-finales de la Ligue des Champions africaine opposeront  le Raja et le Wydad de Casablanca à deux formations égyptiennes, à savoir le Zamalek et Al Ahly.

Quant aux demi-finales de la Coupe de la CAF, il y aura une rencontre maroco-marocaine entre Renaissance de Berkane et Hassania Agadir et une autre égyptio-guinéenne entre Pyramids et Horoya Conakry.

Plusieurs dates à l’étude

Deux programmes sont à l’étude pour reprendre la compétition là elle s’est arrêtée, à savoir l’option de reprendre les demi-finales Raja Casablanca-Zamalek et Wydad Casablanca-Al Ahly en, ainsi que Pyramids FC-Horoya et RS Berkane-Hassania Agadir, le 31 juillet au 2 août pour le match aller, puis du 7 au 9 août pour le match retour, si la situation le permet. Dans ce cas la, la finale devrait avoir lieu de 28 août.

Dans le cas contraire, la CAF prévoit les dates du 4 au 6 septembre pour l’aller et du 11 au 13 septembre au retour, ce qui signifierait que la finale devrait se tenir le 25 septembre.

Cependant, les dates de septembre devraient donc retarder le début de la saison 2020/2021, habituellement entamée en août.

Hommages Goerge Floyd : La FIFA veut sauver Achraf Hakimi et co d'éventuelles sanctions