Hommages Goerge Floyd : La FIFA veut sauver Achraf Hakimi et co d’éventuelles sanctions

02 Juin 2020 à 14:23 Sport
Hommages Goerge Floyd : La FIFA veut sauver Achraf Hakimi et co d’éventuelles sanctions

De nombreux joueurs de la Bundesliga, dont Achraf Hakimi risquent d’être sanctionnés après avoir montré, en plein match, leur soutien à George Floyd, mort suit à des violences policières aux Etats-Unis. La FIFA est intervenue pour demander aux association de faire preuve d’indulgence dans cette affaire. 

Plusieurs footballeurs lors des matchs de Bundesliga de ce week-end ont fait preuve de solidarité pour les manifestations qui ont lieu aux États-Unis contre la brutalité policière, suite à la mort de George Floyd, l’Afro-Américain de 46 ans, étouffé lors d’une arrestation violente par des policiers blancs lundi à Minneapolis.

Parmi les joueurs qui ont fait un geste fort en soutien, l’international marocain Achraf Hakimi, qui, dimanche 31 mai, lors de la rencontre du Borussia Dortmund face à Paderbon, a enlevé son maillot et dévoilé  l’inscription « Justice pour George Floyd », après avoir  inscrit le 4ème but de son équipe sur une passe décisive de Marcel Schmelzer.

Son coéquipier, Jadon Sancho a également fait de même. Plus tôt dans la journée, c’est le joueur du Borussia Mönchengladbach Thuram, Lilian Thuram,  qui a mis un genou à terre après avoir marqué contre l’Union Berlin, tandis que l’international américain de Schalke 04, McKennie portait un brassard «Justice for George Floyd».

Dans ce sens, l’Association allemande de football a annoncé qu’elle allait examiner les hommages à George Floyd et d’autres gestes politiques faits par un certain nombre de joueurs lors de l’action de la Bundesliga ce week-end, en sanctionnant les joueurs pour avoir enfreint les lois du jeu qui interdisent « tout slogan, déclaration ou image politique, religieux ou personnel » sur l’équipement.

La FIFA apporte son soutien à Hakimi et co

La FIFA ne semble pas de cet avis et a rapidement réagit, conseillant ainsi aux associations du football allemand de faire preuve de « bon sens » lorsqu’elles traitent de la protestation des joueurs contre la mort de George Floyd.

Dans un communiqué, l’instance mondiale de football a apporté son soutien aux footballeur qui ont protesté la mort de l’Afro-américain, appelant les associations à faire preuve de flexibilité et de ne pas appliquer les lois du football quand il s’agit de ce genre d’actions.

« La FIFA comprend parfaitement la profondeur des sentiments et des préoccupations exprimés par de nombreux footballeurs à la lumière des circonstances tragiques de l’affaire George Floyd », a déclaré l’instance dirigeante dans un communiqué, avant d’ajouter :

« L’application des lois du jeu approuvées par l’IFAB est laissée aux organisateurs des compétitions, qui doivent faire preuve de bon sens et avoir en considération le contexte entourant les événements ».

La FIFA contrôle la moitié des huit voix au sein du comité de l’Association international de Football, les quatre autres étant détenues par l’Angleterre, l’Irlande du Nord, l’Écosse et le Pays de Galles. Un changement de loi en 2014 – proposé par l’Angleterre – a conduit à interdire aux joueurs de révéler des déclarations personnelles sur les sous-vêtements.

Belgique : Mehdi Carcela écope d'une amende après avoir été impliqué dans un match clandestin