Enseignement: La fédération des parents d’élèves livre ses conclusions sur la période de confinement

30 Mai 2020 à 08:11 Education
Enseignement: La fédération des parents d’élèves livre ses conclusions sur la période de confinement

Compte tenu de la crise sanitaire liée à la propagation du virus au Royaume, plusieurs changements ont été opérés au niveau du secteur de l’enseignement pour permettre aux étudiants de suivre leur cursus scolaire chez eux, et ne pas rater leur année scolaire, à travers l’enseignement à distance mis en place par le ministère de l’éducation nationale, et bien d’autres mesures pour assurer la continuité pédagogique.

Ainsi, le bureau national de la Fédération Nationale des Associations de Parents d’élèves au Maroc (FNAPEM) qui s’est réuni à distance le jeudi 28 mai, dit suivre de près la situation éducative du pays pendant cette période de confinement et toutes les mesures prises à cet égard.

Après approfondissement des discussions et des délibérations lors de la réunion avec ses différentes composantes organisationnelles dans le cadre de son interaction permanente avec tous les développements éducatifs, la FNAPEM est sortie avec plusieurs recommandations, notamment l’implication de tous les intervenants et les parties concernées pour réussir le processus d’orientation des étudiants qu’elle considère comme l’un des piliers du système éducatif.

Le Bureau national souligne la nécessité d’accorder la plus haute importance aux cours de soutien éducatif intensif pour tous les étudiants, en particulier ceux du baccalauréat, au cours de cette période, afin de pallier les contraintes de l’enseignement à distance et la réalisation du principe d’équité et d’égalité des chances, dans les zones rurales et isolées manquant de moyens, de médias et de structures de base, tout en invitant tous les acteurs, y compris les communes et les associations de parents, à s’engager dans l’accélération, la généralisation et le téléchargement de brochures d’auto-apprentissage pour les étudiants du baccalauréat.

De même, le bureau national de la FNAPEM appelle le département de Saïd Amzazi à accélérer le processus de préparation et la mise à jour des axes qui ont été adoptés pendant la période de fréquentation scolaire et les annoncer à l’ensemble des familles par le biais des médias afin d’optimiser la préparation aux examens du baccalauréat.

S’agissant du bras de fer entre les établissements d’enseignements privés et les parents des élèves sur les versements des frais scolaires mensuels, la FNAPEM a réitéré son appel à ces établissements à donner la priorité à l’intérêt public dans leurs relations avec les familles vu le contexte actuel lié au coronavirus.

Dans ce sens, la fédération exprime son refus absolu de faire des élèves et étudiants l’otage de ce conflit et de les utiliser comme un outil de pression par des établissements privés, soulignant la nécessité de respecter les pleins droits des élèves de ces établissements privés et d’autres, sans préjudice à leurs intérêts conformément à ce qui leur est accordé et garanti par la constitution, les lois marocains et les chartes nationales et internationales, appelant ainsi l’ensemble des autorités compétentes et concernées à intervenir pour trouver une solution à ce conflit.

Pour conclure, le bureau national de la FNAPEM, dit apprécier l’initiative de la Direction Générale de la Sécurité Nationale (DGSN) en permettant exceptionnellement aux étudiants du baccalauréat d’acquérir leurs cartes nationales d’identité, et les invités ‘invite, en outre, à réfléchir à un mécanisme approprié pour résoudre le problème d’obtention des certificats d’acte de naissance originaux pour les étudiants et élèves résidant en dehors de leurs lieux de naissance.

Initiative mondiale "Coronavirus Global Response": Le MEN contribue pour 3 millions d'euros